Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Viens danser

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ombre Noire
Dangeureux prédateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Passion : noire...
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Viens danser   Jeu 16 Juil - 18:44

La fête battait son plein. La plupart des élèves de l'académie étaient présent, certains dansaient, d'autres étaient au bar et quelques un restaient seul dans leur coin. Mais une chose étaient sur, il y avait une concentration de pouvoirs dans cette salle a en donner le tournis. Plus ou moins fort, plus ou moins developpés, voir même insoupçonnés mais tout aussi alléchant les un que les autres!
Cela faisait maintenant quelques jours que l'Ombre guettait le bon moment pour sortir. Il etait vrai qu'elle aurait preferé être discrète dans un premier temps mais devant tant de puissance reunis au meme endroit, elle devenait de plus en plus instable, et seule une poignée de minutes la separait de sa premiere attaque.
Néanmoins elle apprécia avec délectation le fait de pouvoir se mouvoir entre les gens sans que personne ne la remarque, comment auraient ils pu de toute façon? Elle n'avait pas encore de forme precise et se contentait de survivre dans l'ombre. Mais ce soir… Elle n'y tenait plus! Elle savait qu'elle avait été créer pour accomplir sa mission dans le plus grand secret, a la vu de tous et pourtant invisible, seulement on ne lui avait jamais apprit comment se retenir devant une telle concentration de proie débordantes de puissances. Avait on deja réussit a retenir un lion affamé devant une gazelle? Non, alors c'était pareil! C'était ce soir qu'elle attaquerait en premier!
Cela allait en créer du bazar! Mais qu'importe, ils ne trouveraient jamais la solution de cette enigme meurtriere et elle pourrait mener a bien sa mission. N'était ce pas au final le plus important?
Bon, c'était le moment!

* A moi de jouer! Je crois que ce jeune homme un peu ténébreux fera l'affaire pour ce soir! *

Alors, soudainement, toute l'éléctricité sauta, plongeant la salle dans une obscurité oppressante et un silence pesant. Tout les élèves avaient stoppé leur conversation ou leur danse pour se demander se qui pouvait bien se passer, certains même commençaient a avoir peur. Peur du noir? Voilà qui était stupide, il n'y avait rien de mieux que l'obscurité! L'Ombre repera sa proie et voulut sortir pour l'attaquer quand une lueur commença a poindre dans la salle.

* Que…? Mais? Bordel mais qu'est ce qu'elle fait? Stupide femme !!!! Bonjour la discretion! *

En effet, une jeune fille commençait a utiliser son pouvoir de feu pour créer des boules de lumieres et retablir le jour en attendant que l'electricté revienne. Mais avant qu'elle ne puisse eclairer ne serait ce que son visage tout s'eteignit brutalement.

* Comme si j'allais te laisser faire ça… *

Il y eu d'abord comme un mouvement anormal, puis un souffle glacial qui se repandit dans toute la salle, et soudain, un hurlement de douleur dechirant qui glaça le sang de toutes les personnes presentes.

* Ne crie pas comme ça! Grrr Merde!! *

Le cri s'arreta brusquement. Suivit d'un silence de mort. Personne n'osait bouger, ni meme respirer avant de savoir ce qui venait de se passer.
L'ombre venait de s'enfuir. Certes elle n'avait pas mener son attaque a bien, mais elle avait reussi au moins une chose importante… Une chose qui lui permettait un renouveau! Et puis elle ne s'en était pas si mal tiré…
Personne n'avait rien vu, personne ne saurait…
Le courant revint alors, eclairant une scene que plus d'un souhaiterait effacer de sa memoire par la suite:
Une jeune fille habillé de dentelles noires et rouges gisait au sol sur le dos les bras en croix et les cheveux blond or emmelés et etalés autour de sa tête. On aurait pu penser qu'elle dormait s'il n'y avait pas eu tout son debardeur dechiré mais surtout une immense mare de sang opaque et sombre qui s'echappait de son dos et ses epaules lacérés.
………………….
Inconsciente a la panique qu'elle provoquait par sa presence ensanglantée sur le sol, Sérénité errait dans les limbes de son cauchemard interieur affichant un visage presque paisible; Elle luttait pourtant de toutes ses forces pour ne pas disparaître, engloutie par les appels desesperé de la mort. Ce n'était pas tant la perte de sang qui posait probleme, Eiichi connaissant parfaitement sa particularité, mais plutot ses profondes blessures qui avaient ouvert la porte a son chaos destructeur faisant sauter un a un les verrous condamnés.


L'engrenage venait de se remettre en marche.
Le temps etait desormais compté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliven Olgu
Elève de 5eme année / Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 26
Passion : Vivre...
Côté coeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Le vent, le murmure de la connaissance...
Autres..:

MessageSujet: Re: Viens danser   Mar 21 Juil - 7:40

Oliven tenta vainement de se relever, il accota ses mains contre le sol et poussa, mais il se sentit faible et vacillant, un haut le coeur s'abattit sur lui et sa vision s'assombrit et flouit, il se laissa retomber et se fesant, il vit le visage de Sérénité qui semblait combattu par deux désirs a la foix, une sorte de crainte qu'il ne put reconnaite, une panique plutot... Et une certaine envie... De l'aider... Lui... Il ne le méritait pas, elle devait le savoir pourtant... Soudain tout la pièce fut plongé dans le noir ce qui ne fit ni chaud ni froid a Oliven qui appréciait tout autant l'obscurité, sinon plus, que la lumière, il se releva légerement en tentant de trouver Sérénité a travers toute cette noirceur qui venait d'aterrir sur la fete qui battait voila peu son plein. Le garcon si tourmenté par d'horrible souvenirs se releva, vaguement nerveux, il commencait a avoir l'impression qu'on le touchait, mais a chaque fois il comprenait que ce n'étais que ses longs cheveux blancs qui en le frolant, lui jouaient des tours. Alors il marcha, et marcha, il marchait toujours sans trop s'éligner de son point de départ, cherchant Sérénité, il balbutiait son nom a voix basse, énervé, paniqué, ou était elle? Depuis combien de temps marchait il ainsi a l'aveuglette dans cette obscurité qui l'emplissaient et ce vent qui devenait... Si... Si lourd, si froid, si glacial... Qu'étais ce vent qui soufflait toujours un peu plus dans cette pièce sombre. Oliven trébucha sur quelque chose et son cerveau de plus en plus paniqué se mit a tourner vitesse grand v, une pensé résonna dans sa tete, puissante, il la savait vrai, jusqu'au fond de son ame vide.

*Ce vent... Est mauvais, il n'est pas naturel... C'est un artifice...*

Oui... Voila, peu importe la personne qui l'avait créer, ce vent n'étais pas naturel, il étais la pour faire peur et eux, en tant que personne, il se devait de ne pas le craindre, voila... Dans al foule de plus en plus enrvé, le garcon aux longs cheveux blancs s'arreta. Oliven passa une main dans ses cheveux en soupirant, se calmer n'étais pas facile, il y avait tant de panique dans la salle, allez... Le calme... Il le pouvait... Il étais saoul, ses pouvoirs étaient moins forts a l'intérieur de c'est solitaires moment d'ivrogneries il le savait bien pour l'avoir testé... Un cri résonna, son bras s'engourdit, il se sentit chuter....

...Mais... Mais... Huh... Ou était il... Ouvrant les yeux, il vit une flamme au dessus de lui, il sentit une ombre le froler,masi il ne le bougea pas, ce vent glacial gela jusqu'a ses os et ses dents se mirent a claquer, la panique des autres le maltraitant toujours un peu plus, ses mains se crisperent sur sa tete et il eut envie de vomir... Sa vision devenait flou maintenant...

Il sentit une colere... Son front toucha quelque chose et d'un coup la lumiere se fit, la panique stoppa net, les gens semblerent simplement curieux, Oliven lui vit le plancher de pres, il étais tombé tete premiere sur le plancher de danse... Il se releva en frottant son front et sentit une pierre tomber a l'intérieur de son estomac. Se relevant maladroitement il s'avanca vers le sang, vers la cruauté... Vers la 4ieme qu'il tuait de sa malchance... Vers Sérénité... Des larmes coulerent sur ses joues et il tomba a genou a coté de Sérénité, il n'étais meme pas ajun pour ce moment... Il étais si lache...

Ses bras contournerent Sérénité et la rapprocha de lui, les larmes coulerent en abondance de ses yeux si pales, traversant sa joue et s'écrasant contre le buste de la fillette ensanglanté, puis suivirent les sanglots, le garcon se leva, titubant, tressautant. Il eut l'impression de sentir un mouvement, il se tourna et vit Eiichi, étais ce lui? Il ne le savait pas... Il étais humain, il fesait aprtie des possibles... De la mort, de l'indifférence.. Des tueurs, de c'est chiens...

-Ne t'approche pas...

La voix du jeune homme debout, la jeune femme dans les bras, étais froide, horriblement glacial et maintenant plus que jamais, il sentit le vide qui l'habitait, pourquoi, parce qu'il n'étais plus, le vide l'avait emporté et seule une coquille vide vivait maintenant, il avait sauté dans l'abysse qu'habitait son ame... Dans les yeux d'Oliven demeurait maintenant l'horrible vide de celui qui souffre en silence, ses yeux semblaient plus pale que jamais et son teint encore plus cadavérique.

-Ne t'approche pas... Ne t'approche pas ou je te tuerai toi aussi... J'ai déja tué un homme pour Rose et je le referai pour Sérénité aussi, un pas... Un pas et je te tue... Un pas et je vous tue tous!

Il se tourna, le regard glacial, sondant chaque humain autour de lui, chaque chien... Il sortit de la piste de danse, troublé, saoul avec une fille sur le point de mourir dans les bras et il résista a une envie inouie de fondre en larmes, pas encore...

Il traversa les couloirs, foncant dans chaque mur rencontrés, il monta jusqu'a l'infirmerie, une femme le vit entrer et cria, lui demanda ce qui se passait, mais Oliven ne dit aucun mot, il fixait le vide... Sérénité...

La femme lui dit de mettre Sérénité sur un lit, Oliven le fit avec la plus grande tendresse, comme une machine, l'infirmière bougea un peu vers un gros lavabo et Oliven approcha son visage en larmes de celui de Sérénité... Il posa ses lèvres contre les siennes, sachant tres bien a quel point il devait avoir l'air ridicule...

Il se retira, plusieurs de ses larmes sur le visage de Sérénité.

-Adieu Sérénité...

L'infirmière s'approcha silencieusement et se courba sur la fillete...

-Jeune homme, tu devrais te coucher aussi tu as l'air malade...

Elle tourna le visage pour regarder le garcon dans ses yeux si pales, mais elle ne vit que le vide, Oliven étais parti.

Il marcha toute la nuit, jusqu'a se rendre en ville, puis il s'écroula dans une ruelle, le visage bouffi, completement épuisé...

_________________




Te rapelle tu de moi petite Iliya?... Je ne t'ai pas oublié moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiichi Nasu
Elève de 5eme année / ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 30
Passion : L'obscurité, la lecture, l'écriture de temps à autre, et la tranquillité.
Cours préféré : Aucuns mais quand faut y allé, faut y allé !
Côté coeur : Il affectionne particulièrement l'académie. Elle représente pour lui la liberté d'être, sans être pointé du doigt.
Date d'inscription : 17/03/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Vampire. Absorption de plaies.
Autres..:

MessageSujet: Re: Viens danser   Mer 22 Juil - 8:11

Oliven proposa à Eiichi et Sérénité de prendre une de ces bières, Après tout, ce Oliven avait l'air bien, il s'écarta pour laisser de la place à Sérénité qui était toujours debout derrière eux, mais Oliven fut en un instant, prit de panique, que lui arrivait-il ? Quelque chose clochait...Il ce leva à son tour pour rejoindre Oliven qui avait vraiment pas l'air d'allé bien, mais le temps de faire ne serais-ce qu'un pas la salle fut engouffré dans le noir, surement une panne de courant... Non c'était quelque chose d'autre, il ne voyait plus rien pourquoi ? Normalement, ces yeux peuvent voir ne serais-ce qu'un peu dans l'obscurité la plus total, mais là il ne voyait strictement rien!

*Eiichi c'est pas normal ! Fais attention.*
*Je sais bien, mais j'y vois rien...Hum?!*

Eiichi entendit un bruit éloigné, très léger, mais malgré tout audible ce dirigeant vers lui, et ce n'était pas le genre de bruit que l'on entendait tous les jours, il essaya sans grand succès de distingué au moins une forme qui pourrait être la cause de ce bruit, mais impossible, cette obscurité était vraiment forte. Un autre bruit fit son apparition, le bruit d'une flamme, il regarda alors, c'était Sérénité... Grâce à elle il peut enfin voir les alentours, qui avait provoquer ce bruit dans le noir ? Il détourna son regard de Sérénité pour scruter devant lui, mais il n'y avait personne... Alors qui avait fait ce bruit ?! Et ce froid ? Si soudainement...Si, anormal. Soudain, la lumière redevint à nouveau inexistante ! Accompagné par des cris de douleurs, Sérénité !!

-Sérénité ?!

Il tenta de ce déplacer jusqu'où il avait entendu le cris mais il trébucha sur quelque chose, retombant lourdement au sol... Il se releva, mais quelque chose de liquide était sur ces mains. Par réflexe il essaya de les regarder voir ce que ça pouvait bien être, mais cette obscurité... Les lumières revinrent finalement ! Laissant Eiichi découvrir ces mains, rouge ? Du sang ?! Son regard se porta alors sur le sol, Découvrant Sérénité au sol... Comment avait-il pu être faible au point de ne pas avoir la moindre chance de la protéger ?! Sa colère était si forte qu'il en avait perdu la parole...Oliven était là lui aussi, et avait prit Sérénité dans ces bras, avec une énorme tristesse dans ces yeux... Eiichi voulut s'approcher, peut être pouvait-il la soigné la libérer de cette blessure si douloureuse rien qu'en la regardant. Mais Oliven le défia du regard, qui laissa place à la haine, pensait-il que c'était de ça faute ?...

-Je peux la...

-Ne t'approche pas...

-Écoute moi !

-Ne t'approche pas... Ne t'approche pas ou je te tuerai toi aussi... J'ai déja tué un homme pour Rose et je le referai pour Sérénité aussi, un pas... Un pas et je te tue... Un pas et je vous tue tous!

-...

La phrase qu'Oliven lui avait balancé en pleine figure fit son effet, c'était comme si une barrière de haine l'empêchait d'allé contre la demande d'Oliven... Eiichi serra les dents tout en regardant Oliven partir avec Sérénité dans les bras...Qui à bien pu faire ça aussi rapidement ?! Cette question lui tourmentait l'esprit, qui...qui...QUI?! Il regarda d'un air vraiment mauvais toutes les personnes qui était encore présente...

-...Qui à fait ça ?!!

Il plaça un violent coup de pied sur la chaise qui l'avait fait trébucher, la faisant s'écraser contre le bar en morceau, les poings serrer les yeux remplis d'une rage incontrôlable.

-J'espère que tu m'entends... Si je te retrouve, je met un terme à ta vie en prenant soin de bien te faire souffrir avant !! Tant que tu ne seras pas mort je te traquerais !!

Il prit la direction de la porte toujours plus colérique que jamais, ce dirigeant vers sa chambre... Arrivé la bas, il enleva ces vêtements et reprit ces fringues habituelle ainsi que son arme, avec l'idée ferme de tuer celui qui avait fait du mal à Sérénité...Comment allait-elle ? Oliven l'avait surement emmenée à l'infirmerie. Peut être ne valait-il mieux pas recroiser tout de suite ce Oliven... Il avait vraiment l'air désespérer et prêt à tous, de plus après ce qu'il lui avait dit, il pensait surement que c'était de sa faute...Un peu d'air lui ferait du bien, il ouvrit alors la fenêtre et sauta jusqu'au toit, scrutant les alentours, peut être remarquera-t-il quelque chose d'inhabituelle... Et si c'était le cas, si jamais c'était celui qui avait fait du mal à Sérénité, il foncerait dans le tas avec aucunes hésitation.

_________________
吸血鬼

Ne baissez jamais votre garde face à un vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Tsuki
Elève de 4ème année/ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 22
Passion : La musique, le dessin et la phylosophie. Et Ben, aussi! ^^
Cours préféré : La musique, le japonais et l'EPS.
Côté coeur : Mon chaton? Mmh... Il se reconnaîtra bien... N'est-ce pas mon coeur?
Date d'inscription : 20/04/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: La Télékinésie, et un autre pouvoir qu'on pourrait considérer comme les ténèbres.
Autres..:

MessageSujet: Re: Viens danser   Sam 25 Juil - 12:45

[j'ai vu qu'il se passait des trucs alors je décide de m'incruster en douce! x3 ]

Yue était allongée sur son lit, réfléchissant, méditant. Cette nuit là, elle s'était contentée de manger seulement un morceau de pain et un verre d'eau. De terribles nausées la prenait, elle se sentait mal. Les colocataires avaient déserté la chambre pour aller à la fête de la musique. Yue, détestant le monde et le bruit décida de rester dans la chambre à lire un bouquin très phylosophique sur la mort. Joyeux, non? La jeune fille n'arrivait pas à se concentrer cependant sur sa lecture, les nausées devenant plus fortes. Chiisai scrutait le ciel d'un air plus qu'inquiet et il lui arrivait de se plaindre d'un miaulement lugubre. Yue se leva et ferma la fenêtre: un courant d'air glacial venait de pénétrer dans la chambre. Yue sentait une atmosphère pesante dans le bâtiment, atrocement pesante. Elle avait la terrible impression que quelque chose d'horrible se présentait. Elle le ressentait depuis plusieurs jours, mais ce soir, ce sentiment était devenu plus fort. Yue avait un mal fou à contrôler son pouvoir, et cela lui déchirait les entrailles, son moral était à plat, toute la semaine elle était restée muette à en faire peur. Elle avait rendu visite au psychologue de l'école plusieurs fois, sans grand succès.

C'est quand soudain, un froid soudain, rapide, la fit sursauter. Elle savait, comme si ses pieds réfléchissaient pour elle, elle sortit en trombe de sa chambre, se mit à courir à toutes jambes à travers les couloirs, elle ne savait pas où elle allait, elle suivait tout simplement son instinct. Yue continua à courir le plus rapidement possible, un point de côté lui déchirait les entrailles, elle avait envie de crier mais elle ne ralentissait pas, elle continuait, sa gorge la brûlait, mais elle ne s'arrêta pas. Un danger se préparait. Sa respiration irrégulière à cause de l'effort, elle essaya de garder la même vitesse. Derrière une porte, de la musique et des bruits de pas résonnaient. Son intuition lui disait que ça allait se passer là. Elle aperçu Sérénité, Eiichi et Oliven (qu'elle avait pu apercevoir en cours d'arts-martiaux). Elle se fit bousculer, mais ne ralentit toujours pas en se dirigeant vers les trois personnes. Essouflée, elle se cramponna au bar pour reprendre sa respiration. La peur de ne pas pouvoir contrôler son pouvoir à cause de la douleur la submergea.


"Séré... Sérénité... Il... Pas... Normal... "

Ce fut tout ce qu'elle arriva à prononcer quand... La musique, les lumières, le bruit de discussions, tout s'arrêta. Tout était noir, noir. Personne ne bougeait. Quelques crises d'angoisses eurent lieu. Yue sentit ce vent anormal, glacial. Elle se tourna, essayant de distinguer quelque chose, mais rien, elle ne voyait rien. La douleur que lui produisait son pouvoir la fit se courber, ses mains sur son estomac, elle se recroquevilla par terre. Des flammes jaillirent de nul part, éclairant légèrement la pièce, mais finirent par s'éteindre.

"Ce n'est pas normal."

Il y eut un cri, Yue sursauta, cherchant d'où ça venait, et elle reconnut la voix de Sérénité. Tout s'embrouilla dans l'esprit de Yue, tout. Elle ne comprenait rien. Pourquoi est-ce qu'elle criait? Qui a fait ça? Pourquoi? Qu'était-ce? Yue émit un gémissement de douleur. Des picotements dans ses yeux firent perler quelques larmes sur sa joue. Elle restait pétrifiée, silencieuse.

"Séri? Sérénité?"

Yue put ensuite voir clairement le corps de Sérénité. Ses mains étaient installés en croix, ses cheveux étaient en bataille, et... son corps, des entailles profondes, elle baignait dans une mare de sang. Cette image de Sérénité provoqua chez Yue plusieurs émotions: de la colère, de la haine, un profond désespoir. Yue émit un sanglot avant de se pencher sur le corps de Sérénité. Elle caressa ses plaies, mouillant ses doigts blacs d'un liquide rouge. C'est par la suite qu'elle ne sut se contenir et pleura véritablement. Sérénité, pourquoi diable Sérénité? Pourquoi elle? Pourquoi? Yue regard Eiichi les yeux pleins de larmes.

"Eii... Chi... Pour... Pourquoi Sérénité?"

Oliven lui lança un regard glacila avant de s'emparer de Sérénité. Yue, elle n'avait pas la force. Elle n'avait pas la force de bouger. Elle se sentait faible, inutile, complètement inutile. Elle continuait de pleurer, s'enfonçant ses ongles dans ses joues, qui devinrent rouges, elle s'était entaillé le visage inconsciemment. Yue avait une vue brouillée, elle ne voyait presque rien, que de vagues tâches. Elle se sentait plus faible que jamais. Sérénité, la première qui avait réussi à véritablement la toucher, à véritablement la faire sourire. Sérénité. POURQUOI SERENITE?

_________________
The light of the moon
Click Please! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens danser   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens danser
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sèche moi ces vilaines larmes et viens danser! (Morph et Amelia) - Bal
» T' as du travail? Je m'en fiche ~? Viens chanter avec moi ? [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: Mémoire du forum :: Archives-
Sauter vers: