Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre \~

Aller en bas 
AuteurMessage
Iliya Andropov
Elève de 1ere année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Passion : Regarder...
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre ~   Lun 13 Juil - 23:59

... Dans les ténèbres, une voix m'appelle...


Comment y répondre? Si ce n'est que l'appeler, de voix comme d'esprit, elle a la vive impression qu'elle ne répondra pas... Simplement l'écouter, elle semble crier. Mais elle semble si loin qu'elle se semble qu'être qu'un simple murmure. Pourquoi lui parle-t-elle? À elle! Celle sans espoir, sans rêve, sans rien! Simplement une existence détestée par tous. Par Dieu lui-même!! Mais qu'a-t-elle bien pu faire pour mériter cela, une agonie si douloureuse... Et puis, elle ne méritait pas qu'on lui adresse la parole, oh que non... Surtout lorsqu'elle voyait un des seuls souvenirs qu'elle avait de sa mère... Sa mère la torturant, une expression de haine sans fin peinte sur son visage... Lui disant d'une voix tremblante de rage.

* " Tu n'es qu'un monstre... Un être impur, méritait de souffrir et d'agoniser... Démon sortit de mes entrailles, va et brûle, gèle en enfer, et souffre pour toujours... Pour l'éternité! " *

Elle parlait comme si elle lui lançait une malédiction. Enfin, c'était tout comme... Une malédiction faisant en sorte que elle, bâtarde, souffre pour l'éternité, dans la vie comme dans la mort... Jusqu'à maintenant, c'était ce qu'il arrivait, elle souffrait. Physiquement, comme mentalement. Elle se réveillait et n'était jamais à l'endroit où elle s'était endormie et pendant son sommeil, elle faisait un rêve paisible, troublé par des vision d'horreur, des cris sordide... Rendant son rêve de plus en plus tortueux et horrifiant, faisant en sorte qu'à son réveil, elle voyait la réalité avec laideur, noirceur... Jusqu'à ce qu'elle entendre le doux murmure de cette voix qui l'appelle... Pourtant, c'est dans son âme, qu'elle entend cet appel... Ses souvenirs tentent de lui faire entendre une voix que jamais elle n'a entendue... Elle n'a que la vision de la personne, fantomatique... Cet être, qui l'appelle, à des yeux bleu pâle, si pâle que l'on dirait l'eau claire et glacée d'un lac, et ses cheveux sont la neige qui tombes dessus... Sa peau est pâle comme une journée froide d'hiver... Elle aimerait tellement pouvoir clairement le voir...

Mais, pourquoi on lui en voulait à elle? Pourquoi ELLE!? Son être était-il si impur, si... laid?! Monstrueux au point de la torturer, de la faire souffrir, même lorsqu'elle était au calme, dans un endroit sécuritaire, étant tourmenté jusque dans les églises les plus bénies... Elle était repoussée, rejeté... Un simple déchet de la société, et même moins que cela, elle était moins qu'un moins que rien, n'ayant même pas la valeur d'un vieux bas sale, ou d'un grain de sable... Et mon son cas, dire "abandonne" ne signifie plus rien pour elle, elle n'a rien à lâcher, hormis sa vie, mais cette dernière n'a plus de sens... Et elle sait déjà que, dans la vie ou dans la mort, elle sera et restera une âme torturée, détestée.


..........................


Aujourd'hui, ce soir, alors que je me réveille d'un autre rêve horrible, je tremble... De peur, de terreur, j'ai l'impression que mes tremblements vont me faire vomir. Je me lève lentement et regarde l'endroit. J'ignore si je suis dans une maison ou un lieu publique. Je cherche, dans le noir, quelque chose, une poubelle, une toilette? Je finis pas tomber sur une poubelle, j'ai à peine le temps de me pencher au dessus de cette dernière que je vomi, j'ai rien dans l'estomac, alors presque rien ne sort... Des sucs gastrique, ça pique ma gorge, ma bouche et mon nez. Je crache dans la poubelle pour me débarrasser, le plus possible, de ce gout acide. Elle relève finalement la tête, regardant les alentours mais ne semblant ne pas se rendre compte où elle était, comme si elle était simplement hors de son corps, loin, très loin. Au bout d'un moment, un brin de lucidité traversa son regard, le temps de comprendre qu'elle était sur une plage... Elle avança, le sable glissant sur ses pieds nus. L'eau calme un peu plus loin, elle s'en approcha, laissant les vagues glisser sur ses pieds, son regard fixé sur le soleil, au loin... Il s'éteignait. À peine une heure et il allait éclairer la vie d'autres personnes. Encore une fois, Iliya ne pouvait que voir le soleil s'éteindre sur elle... Comme à chaque fois qu'elle se réveillait... Cela semble durer de puis des années.

Elle à de nouveau mal au cœur, mais pas pour les mêmes raison que tantôt, là... Elle a mal à son cœur, comme si quelqu'un y plantait lentement et douloureusement des poignards, des dards... Et qu'après, on retirait les lames et qu'on serrait son cœur en attendant qu'il se vide entièrement de tout son sang... Des dernières goutes de vie de ce pauvre corps à l'âme déjà morte... Elle voyait la dernières lueur du soleil s'éteindre, elle s'imaginait capturer ces lumières et brûler le monde avec, que tout brûle... Une larme coula sur sa joue, sans qu'elle n'ait cligner des yeux, elle n'était pas là, perdue, comme toujours, ailleurs... Dans un monde qu'elle n'avait partagée avec personne d'autre que cette voix qui l'appelait sans cesse...


* Everything burns... *

Où es-tu...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre \~   Mar 14 Juil - 18:36

Marcher... Chercher.... Errer......
Au final tout revenait au même.... Essayer d'atteindre un but, donner son maximun pour ne serait que l'effleurer... Et apres? Que lui resterait il?
Haru venait d'arpenter la ville en quete d'indice lui permettant de retrouver la trace de cet etre qui avait lachement... Qui avait violement...
Tout devenait si difficile. Il avait pourtant de l'energie a revendre lorsqu'il etait partie de l'academie mais a present... A present que toute l'horreur et la souffrance l'avait rattrapé, le simple fait de mettre un pied devant l'autre relevait d'une autre realité. Mais comment survivre quand la force du desespoir s'evaporait avec les derniers rayons du soleil? Depuis tant d'années il ne vivait plus que sur ses nerfs, nourrit par la violence de son desir de vengeance. Ce sentiment horrible, malsain, qui pourrissait son coeur a le rendre completement dependant de ce venin, etait pourtant la seule nourriture qui permettait a son corps de tenir encore debout alors qu'il avait tout perdu dans sa vie. Meme sa vie etait perdue a present...
Son corps physique s'avançait peu a peu sur une substance etrange qui rendaient sa marche encore plus difficile et qui s'apparenta a n'etre en fait que du sable. Sans s'en rendre compte il avait finit par deriver comme ivre vers ce qui lui semblait etre les dernieres lueurs d'espoir du monde. Mais il savait qu'il ne serait pas assez rapide et que le soleil s'en irait, le laissant seul dans l'obscurité apaisante et effrayante de la nuit.
Il s'arreta. De toute façon il y etait obligé... Qu'aurait il fait sinon? Il se serait noyé dans la mer? Non sa vie ne pouvait s'arreter maintenant! Enfin, sa vie... Sa vie etait morte le jour oú cet etre immonde etait venu de nul part pour tuer son peuple mais surtout Lumiere! Sa soeur qui ne l'etait pas, ayant été adopté, et pour qui il aura fait n'importe quoi! Oui il l'avait aimé! Et il l'aimait toujours! Mais Lumière etait morte...
Sa main se porta doucement au pendentif qu'il portait au cou, unique vestige de son amour, et qui lui donnait la force de nourrir encore et toujours son sentiment de haine. Sa quete de vengeance continuerait.

*Patience Lumière... Je te rejoindrais sitot que j'aurais tuer l'etre qui t'as arraché a la vie! *

Arraché a lui... Il soupira... Si elle le regardait de la ou elle se trouvait, il y a avait fort a parier qu'elle ne le recconnaitrait pas. Il avait tant changer... Mais comment ne pas changer lorsque votre ne vie ne devient plus qu'un immense gouffre de souffrance et que votre seul espoir se resume a mourir?
Une presence...
Du bruits de pas....
Quelqu'un?
Haru tourna legerement la tête au ralentis comme privé de force. Et si c'etait l'assassin qu'il recherchait?
Non... Il aurait ressentit dans l'air la meme odeur de haine qu'il avait sentit la premiere fois.
Une fille?
Haru la devisagea tant bien que mal avec la faible lumiere qui se permettait de baisser encore et encore. Elle etait petite avec une coupe de cheveux assez courte et semblait totalement perdue... Comme lui ..?
Ce regard...
Cette souffrance de savoir sa vie n'etre qu'une malediction....

Ou es tu...?

Trop aneantis pour comprendre quoique ce soit, Haru se permit juste de repondre une phrase qui devait bien etre une sorte de liaison entre eux. La jeune fille ne devait s'adresser a personne en particulier mais en meme temps lui non plus... C'etait comme si les deux etres entrait en communion sur un bout de leur miserable existence sans lumiere... Sans Lumière.....

A jamais perdu...


______________________
Revenir en haut Aller en bas
Iliya Andropov
Elève de 1ere année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Passion : Regarder...
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre \~   Mer 22 Juil - 0:05

Alors qu'elle venait de parler, pour elle le temps sembla s'arrêter, ou passer lentement, très longtemps... Trop longtemps. Elle avait l'impression de ne tenir debout que parce qu'elle était en équilibre, aucune énergie, aucune présence. Aucune motivation comme aucun espoir, comme un mort, un esprit, elle était là, simplement là. Seule sa voix et quelques autres rares signes vitaux disait qu'elle était bel et bien là et faisait que l'on pouvait détecter sa présence. Un regard absent, nostalgique, mais surtout vide...

Elle tentait avec désespoir de se souvenir, de cette voix... À qui appartenait-elle? Pourquoi... Pourquoi elle n'avait pas l'impression d'avoir voulue le fuir. Elle qui avait fuie, encore et encore... Maintenant elle ne fuirait plus, elle affronterait la mort, cette souffrance que sa mère lui impose, silencieusement. Non pas pour se prouver à qui que ce soit, simplement car elle n'avait plus rien à espérer, rien à perdre. Sa raison, ses espoirs... Futilités perdues... Mais pourquoi se souvenir se refusait à elle? Pourquoi ne pouvait-elle pas se rappeler... Elle voulait se rappeler, elle avait l'impression qu'elle le devait, qu'oublier était grave... Une promesse...

Mais voilà, elle était condamnée à l'ignorance, comme elle l'était à la souffrance. Prise au piège entre Dieu et le Diable. aucun des deux ne voulait d'elle, mais lequel allait devoir l'avoir quand elle allait s'endormir, comme ses parents? Elle avait beau marcher, elle continuait de se demander "Pourquoi je marche? pourquoi je continue? Je cherche quelque chose?" Et elle finissait par se dire qu'elle cherchait un moyen de se libérer, avoir la paix, une bonne fois pour toute, peut-être que c'était son seul espoir d'être enfin apaisée, la mort...

A jamais perdu...

Elle figea, arrêtant de respirer, les yeux grands ouvert. Paralysée, par sa propre volonté de ne plus fuir. Elle sentit son cœur accélérer, cette voix, était-ce son bourreau? Une autre personne là pour la détruire encore plus, la torturer? Pourquoi parlait-il ainsi alors, une voix presque aussi éteinte que la sienne... Peut-être pour l'amadouer, avoir sa confiance, comme son père l'avait fait, et ensuite la prendre à revers et lui faire mal, encore plus mal... Elle eut des larmes aux yeux, ayant la même réflexion que d'habitude...

*
Pourquoi...? *

Elle sentit de nouvelles larmes venir brûler ses yeux. Elle les ouvrit, laissant deux larmes couler. Ses yeux redevenant éteint, "calme" l'envie de crier, s'en aller... De se faire elle-même du mal pour lui montrer qu'elle n'avait pas oublier ce qu'elle méritait... Elle ne voulait pas parler, mais savait que si elle ne le faisait pas, sa mère pourrait penser du mal d'elle, elle ne la défiait pas, elle tentait de se sauver... Mais elle avait si peur, seule dans un monde si grand, peuplé... Elle reprit un peu plus son sang froid et se tourna vers cet inconnu, celui qui avait parlé, résistant à l'envie de fuir. Le regardant de ses yeux vide d'espoir. Elle demandant, un peu hésitante...

..... Qui... Qui êtes-vous...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre \~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les ténèbres, une voix m'appelle... ~/ Libre \~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» Marche dans les ténèbres.
» Dans les Ténèbres de ma mémoire [Terminé]
» Nouveau venu dans les ténèbres [Shachath, Asher] [18/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: Mémoire du forum :: Archives-
Sauter vers: