Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ayame Tsushihiro

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Ayame Tsushihiro   Dim 3 Jan - 23:39

Nom : Tsushihiro
Prénom : Ayame
Age : 16 ans
Nationalité :Japonaise
Date de naissance :4 avril



Description Physique : (3 lignes minimum)

Ayame peut paraitre à première vue une jeune femme fragile et sans défense. Mais c’est tout le contraire. Elle est certes frêle avec son petit corps mais elle sait se défendre et la fragilité est un mot qui n’existe pas pour elle.
Elle a de long cheveux blancs qui lui descendent jusqu’en bas du dos. Chaque fois qu’elle se métamorphose, l’animal ou la partie d’animal en laquelle elle se sera métamorphosée sera toujours de couleur blanche, la couleur de ses cheveux. Même si elle se transforme en zèbre, le zèbre sera tout blanc, et non ligné noir et blanc.

Si son corps peut être celui d’une enfant, son visage, lui, à quitté l’enfance depuis bien longtemps. Son visage pointu et son nez aquilin lui donne tout l’air d’une femme, alors que c’est yeux bruns aux reflets d’acier lui donne l’air d’une rebelle.

Elle porte la plupart du temps un ensemble de cuir, très pratique pour la métamorphose, puisque lorsqu’elle le laisse trainer au sol, il ne se salit pas et il ne comporte pas beaucoup de morceau. Elle porte avec cet ensemble des bas noirs qui lui monte à la mi-cuisse.



Description morale : (3 lignes minimum)

Ayame Tsushihiro est têtue et totalement obstinée. Elle est aussi très déterminée et lorsqu’elle a une idée en tête, elle ne sort pas de là. Étant très franche et très directe, elle a une vague idée du sens du mot « gêne ». On pourrait croire, en regardant Ayame aller, qu’elle est complètement fermée au monde extérieur et qu’elle se fiche de tout. Mais ce n’est qu’un mur protecteur qu’elle construit entre elle et la réalité pour se protéger de la douleur.

A cause de ce mur, elle ne se laissera jamais aller à ses émotions, mais si quelqu’un réussit à briser sa protection l’espace de quelques instants, il pourra clairement apercevoir les sentiments véritables qui l’habite, jusqu’à ce qu’elle reconstruit son mur.

Ayame à tendance à foncer tête baissé et à faire ce qu’elle veut sans se préoccuper des autres. Elle est, d’une certaine façon, égoïste. Ayame est très sarcastique. Mais ne pense que rarement les mots qui sortiront de sa bouche.




Histoire : (10 lignes minimum)

Mon histoire commence bien sûr le jour de ma naissance. Mes parents ont donné, sans le savoir, la naissance à un monstre. Moi, bien évidemment.

Ma mère est morte lors de mon accouchement et mon père ne s’est jamais remarié. Je suis donc la plus jeune d’une famille de 11 enfants.

J’ai grandi dans mon village natal normalement, vivant de plaisir et de jeu avec mon grand frère préféré, Ahiko. Il avait 6 ans lorsque je suis né et nous sommes toujours restés ensembles, étant des personnes qui se complétaient. Étant parmi les plus jeunes de notre famille, moi et Ahiko n’avons jamais vraiment retenu l’attention de mon père, trop obsédé par les 3 plus vieux. Nous faisions donc ce que nous voulions de nos journées, vivant dans le présent et totalement insouciant de notre avenir. J’ai grandi ainsi jusqu’au jour ou j’ai eu 10 ans.

J’étais une jeune fille réservée et solitaire. Mon frère le respectait et il respectait aussi les journées ou j’avais besoin d’être seule. Ces journées-la, je partais dans la foret, non loin du village, pour me coucher au pied d’un arbre et observer les animaux. Ces moments de silence loin de toute civilisation me faisait un bien énorme, puisque la seule personne au monde à laquelle j’accordais ne serait-ce qu’une parcelle d’affection était Ahiko. Et personne d’autre.

Une de ses journées là, la fête de mes 10 ans, a été le tournant de ma vie. J’étais caché dans les buissons et j’épiais un sanglier. J’admirais la force brute de cet animal qui me fascinait. Anormalement, j’avais toujours été proche des animaux et moi seule dans le village les comprenaient réellement. Ils m’approchaient sans crainte aucune pour que je les caresse. Ahiko avait toujours trouvé ce don extraordinaire, mais je n’en faisais pas de cas. Ce don faisait tout simplement partie de moi. J’observais donc ce mammifère puissant qui dégoutait la plupart des gens. Il n’avait pas encore perçus ma présence et je songeais à sortir des feuilles pour le caresser, mais un coup de feu avait retentit. Figée sur place, j’avais vu avec horreur le sanglier s’écrouler, un trou sur son flanc. J’avais alors vu un homme seul, s’approcher du sanglier, un sourire de vainqueur sur le visage. Il avait empoigné la bête par une de ses pattes et, sans ménagement pour cet être agonisant, lui avait fracassé le crane sur une roche.

La colère s’était soudain emparée de mon corps. Un voile blanc avait obscurcit ma vue et je m’étais transformée. En sanglier. Ne réalisant pas tout à fait ce qui venais de se produire, j’avais foncé sur l’homme et lui avait fracassé les jambes. Il s’était écroulé par terre en criant de douleur. Lorsqu’il m’avait vu, la terreur avait rempli son regard et, difficilement, il avait rampé loin de moi. J’étais restée immobile. Lorsque l’homme avait totalement disparu de ma vue, je m’étais assise sur le sol.

Je réfléchissais à toute vitesse. Comment ce don fonctionnait-il? J’avais la désagréable impression de le savoir mais un épais brouillard m’empêchait de décoder l’information. Après quelques minutes d’analyse intérieure, le déclic s’était fait en moi. Je m’étais remétamorphosé en moi-même, un sourire accroché aux lèvres. J’avais tout de suite décidé de refaire un autre essai. Je m’étais métamorphosé en chat.

Mais cette fois cela avait été totalement différent. Je ne sais pas pourquoi, surement parce que la colère qui m’habitait il y a quelques instants avait bloqué mes autres sens, mais cette fois-ci une douleur fulgurante m’avait paralysé sur le sol. J’avais serré les dents aussi fort que je le pouvais pour ne pas crier. Après 30 secondes de calvaire, je m’étais finalement métamorphosé en chat blanc, étalé sur le sol. C’est à partir de cet instant que le défi avait commencé. Ce don était mien. Et je l’apprivoiserai.

Durant les 4 années qui ont suivis, je me suis entrainée jour et nuit à apprivoiser mon don. Je voulais apprivoiser la douleur, me métamorphoser de plus en plus vite, me métamorphoser en chaque animal que je connaissais… et j’ai réussi tout ses défis.

Pendant cette période, Ahiko, qui avait 16 ans, s’était désintéressé de moi et il était parti dans le village pour fraterniser avec tout le monde. Il ne savait même plus que j’existais. Je n’étais plus rien pour lui… La douleur de perdre le seul être que j’aimais m’a poussé à me protéger. Je m’étais ériger un mur mental autour de moi. Plus rien ne m’atteindrais. La douleur ne passerait pas. Je me fichais de tout. Plus rien ne me retenait à la maison. Je partais alors de plus en plus fréquemment dans la foret et ce pour de plus en plus longue période. Les gens avaient beau rire de moi, mon mur mental était résistant et il repoussait toutes les attaques.

Un jour quand j’avais 13 ans, je me promenais dans le village et j’ai croisé Ahiko, qui avait à ce moment là 19 ans. Il était avec une bande d’ami. Il m’a vu et il m’a regardé comme si j’étais un animal. Et il a continué son chemin. Une énorme brèche avait écorché mon mur. Mais j’ai résisté. Et j’ai immédiatement réparé mon mur. La douleur n’a pas réussi à passer. Je n’ai été que plus heureuse d’avoir ce mur. Et ma haine envers ce village n’a que grandi encore plus.

L’été de mes 14 ans, je revenais justement d’une de mes randonnés qui avait duré 23 jours. J’avais observés 5 nouveaux animaux et je m’étais tous métamorphosé en eux, chacun leur tour. J’étais à présent couché dans l’herbe, à quelques pas seulement de la fin du village. Personne ne venait dans le coin et je voulais profiter du soleil dont je ne pouvais profiter dans le couvert des bois. J’avais ouvert les yeux et aperçus un oiseau. Une idée m’avait soudainement frappé. Pouvais-je métamorphoser seulement une partie du corps d’un animal? L’expérience étant trop tentante, j’avais aussitôt céder à la tentation. Et je m’étais fait pousser 2 ailes dans le dos. Mon visage ne laissa rien paraitre de l’atroce douleur qui me parcourait, grâce à mon entrainement. Les 2 ailes entre me omoplates étaient apparus en seulement 5 secondes.

Ayant l’air d’un ange, je pris une décision sur un coup de tête. M’envoler loin d’ici. Totalement libre. Rien ne me retenait ici. Tous ses gens qui se doutaient de plus en plus de mon pouvoir et ils me détestaient. Mon père qui avait peut-être même oublié mon nom. Et mon frère… Tout le monde me détestait car j’étais un monstre. Mais ils ne le savaient pas. J’avais donc pris mon envol.

La sensation était merveilleuse. Le vent qui jouait avec moi, le soleil qui donnait des reflets argentés à mes cheveux blancs, les nuages qui m’accompagnait…J’avais tout de suite su que cette métamorphose serait désormais ma préférée. Je me préparais à m’envoler loin d’ici, mais un regret me retenait quand même. Ahiko, même s’il s’était éloigné, était toujours Ahiko et je l’aimerais toujours. Et que serais-je sans mon père?

Je compris alors les attaches qui me retenaient ici. Un lien qui me liait. Et je ne pouvais le briser moi-même. Je ne voulais pas le briser. Je m’apprêtais alors à redescendre sur le sol et aller voir Ahiko, lui expliquer, s’aimer, et continuer à jouer ensemble comme avant. Le bonheur qui s’était emparé de moi avait été de courte durée… soudainement, une brulure intense me transperça les ailes. Je m’étais retourné pour savoir ce que c’était quand j’avais aperçu 1 flèche qui imbibait mes ailes immaculés de sang. 2 autres avaient suivi sans que j’aie pu les éviter. J’avais sombré au sol, atterrissant tant bien que mal dans un cercle qui grandissait peu à peu. Tous les villageois avaient des fourches ou bien des torches. La colère s’emparant de moi, je n’avais pas rétracté mes ailes. Ce qui sembla enrager encore plus les paysans. Mon père sortit du cercle pour se positionner devant moi.

- Ayame! Tu n’es qu’une sorcière! avait-il dit d’une voix rempli de haine. Renonce à ton pouvoir et nous t’enfermerons dans une maison au milieu du village pour le restant de tes jours. Sinon…

Il leva sa carabine dans ma direction. Sa proposition était claire. La rage s’était amplifiée au fur et à mesure qu’il parlait

- TU NE COMPRENDS PAS! m’étais-je écrier en me levant, se qui avait fait reculer tout les gens présent. VOUS NE COMPRENEZ PAS! JAMAIS JE NE RENONCERAI À CETTE PARTIE DE MOI-MÊME… JAMAIS!!!

Et, surprenant tout le monde, je m’étais métamorphosé en cheval. Tous les habitants s’étaient réfugiés dans les maisons, par peur de moi, en criant que j’étais un monstre. Mon mur avait tenu bon. Je m’étais mise à galoper, loin de tout le monde. Mon père avait essayé de tirer mais je lui avais arraché la carabine à temps. Mon mur n’avait pas cédé. En sortant, j’avais vu le même regard haineux que mon frère m’avait fait il y a de cela un an. Mon mur en fut éprouver, mais il avait résisté.

J’avais alors réalisé que ces stupides villageois venaient de scier les liens qui me retenaient ici. La douleur s’était frappée à mon mur qui avait absorbé le choc. J’étais maintenant libre de partir. Ahiko n’était plus Ahiko et mon père n’avait jamais rien fait pour moi. Et tout le monde ici me détestait. Tant pis pour eux. Je suis moi et personne ne me changera.

J’étais sorti du village et galopai jusqu’au prochain, à 3 jours d’ici. Une fois aux portes de ce village, je m’étais transformé en oiseau. Je m’étais posé au sol pour ensuite devenir chat. Mes yeux marron balayèrent la ruelle délabrée. C’était maintenant que je commençais à vivre.

2 ans avaient passé depuis mon exil. J’avais voyagé de village en village, le ¾ du temps en animal. Je m’étais procurer un habit de cuir souple, pratique pour moi. Je vivais maintenant, totalement indépendante. J’avais connu bien des personnes durant ce voyage, mais aucune attache ne m’avait retenu à eux. Alors quand j’étais tanné, je m’éclipsais en douce pour continuer. Contunuer à suivre mon chemin à l’aveuglette, sans savoir qui j’étais.

Une nuit, je me promenais encore une fois sous forme de chat, lorsque je surpris une conversation. Un viellard et un jeune homme discutait. Je devinais que le viellard était le mentor du garçon qui avait environ mon âge puisqu’il parlait de l’envoyer dans une école où il l’instruirait mieux que lui. Je m’apprêtais à partir lorsque le viellard prononça un mot. "Pouvoir". Je me tapis aussitôt sur le rebord de la fenêtre, invisible à leurs yeux.

- Dans cette école du pourras apprendre tous ce que je n’ai pu t’apprendre sur ton pouvoir, disait le vieux.

Le vieux prit un papier et inscrit quelque chose dessus.

- Tiens, continua-t-il, j’ai marqué ici l’adresse de l’école. Prends-le et vas-y.

Le jeune homme souris d’un sourire plein d’assurance et tendis la main. Le papier s’était mis à voler tout seul et se dirigeait vers lui. Télékinésie. Lorsque le papier était à mi-course, j’avais bondit de mon perchoir et l’avait attrapé entre mes mâchoires puissantes le bout de papier. Je n’avais pas attendu un instant et j’avais déguerpis. J’avais entendu les protestations derrière moi mais je ne m’étais pas arrêter pour autant. J’étais retournée à l’endroit où j’avais caché mon vêtement et j’étais redevenue humaine. Une fois habillée, j’avais lu le bout de papier et j’étais partie pour l’académie Kitai.

3 jours sont passés depuis que j'ai volé le papier et je me tiens sur le seuil de la première école que j’ai vu de toute ma vie. Après quelques minutes d’examen, je m’engage vers la porte. Je n’étais pas inscrite et cela m’importait peu. Cette école allait m’accepter qu’elle le veuille ou non. Un sourire sarcastique coller aux lèvres, je rentre dans l’établissement.

J’allais rencontrer des gens. Bien que j’aie une haine envers les villageois de mon village natal, je n’ai rien contre les autres humains. Je me demandais si j’allais tisser un lien avec quelqu’un, comme celui que j’avais avec Ahiko. Chassant de ma tête ce borné de frère que j’haïssais, je regardais les autres qui circulaient autour de moi.

Ça promettait d’être amusant…




Groupe souhaité : Normaux

Pouvoirs : (2 maximum) Métamorphose complète et partielle

Famille : (2 lignes minimum)
Mon père qui ne sais même pas que j’existe et que je déteste depuis mes 14 ans, Ahiko, mon frère qui était mon préféré mais que je déteste depuis que j’ai 14 ans et mes 10 autres frères et sœurs que je ne connais même pas et que je déteste également depuis que j’ai 14 ans. Ma mère est morte quand elle a accouché de moi et elle aurait peut-être pu être la seule que j’aurais aimée, qui sait?

Ce qu'il(elle) aime : Les animaux et écrire. Ayame ne fait pas parti du groupe des botanistes et des artistes car elle estime qu’elle n’a pas besoin de faire partie d’un groupe aimer et exercer ses 2 passions.

Ce qu'il(elle) déteste : Les gens qui coupe les liens pas plaisir.

Rêve : Créer un lien incassable avec quelqu’un.

Cauchemar : Voir des animaux innocents se faire tuer.

Signe(s) particulier(s) : Chaque fois qu’elle se métamorphose, l’animal en question sera blanc.

Chambre = Mixte ou non : -(Pour les élèves) Mixte si possible, ça va être plus drole.

Autre chose ? : Non

Codes du règlement : [Code ok Eiichi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Lun 4 Jan - 19:51

Ohhh! un Doppelgänger! Youpi!

Bienvenue! elle est super ta fiche! amuse toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiichi Nasu
Elève de 5eme année / ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 30
Passion : L'obscurité, la lecture, l'écriture de temps à autre, et la tranquillité.
Cours préféré : Aucuns mais quand faut y allé, faut y allé !
Côté coeur : Il affectionne particulièrement l'académie. Elle représente pour lui la liberté d'être, sans être pointé du doigt.
Date d'inscription : 17/03/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Vampire. Absorption de plaies.
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Lun 4 Jan - 23:11

Bienvenue à toi Ayame Tsushihiro ! ^^

Tout est ok je pense. Donc je te "pré-valide"!

Tu peux donc commencer à RP en attendant qu'une admin valide complètement ta fiche.

Sur ce, amuse toi bien parmi nous. ^^

_________________
吸血鬼

Ne baissez jamais votre garde face à un vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mar 5 Jan - 0:37

Merci bien pour l'acceuil!

C'est trop gentil à vous !

C'est la première fois que je vais RP donc...

Soyez pas trop dur s'il-vous-plait !(:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiichi Nasu
Elève de 5eme année / ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 30
Passion : L'obscurité, la lecture, l'écriture de temps à autre, et la tranquillité.
Cours préféré : Aucuns mais quand faut y allé, faut y allé !
Côté coeur : Il affectionne particulièrement l'académie. Elle représente pour lui la liberté d'être, sans être pointé du doigt.
Date d'inscription : 17/03/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Vampire. Absorption de plaies.
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mar 5 Jan - 3:25

T'inquiète pas on est pas méchants, on mords pas. Enfin... Moi si. ^^

Mais promis je me soigne ! xD

_________________
吸血鬼

Ne baissez jamais votre garde face à un vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mar 5 Jan - 5:31

Je ferai attention :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mar 5 Jan - 13:56

hihi c'est possible ca? un vampire végétarien? XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiichi Nasu
Elève de 5eme année / ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 30
Passion : L'obscurité, la lecture, l'écriture de temps à autre, et la tranquillité.
Cours préféré : Aucuns mais quand faut y allé, faut y allé !
Côté coeur : Il affectionne particulièrement l'académie. Elle représente pour lui la liberté d'être, sans être pointé du doigt.
Date d'inscription : 17/03/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Vampire. Absorption de plaies.
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mar 5 Jan - 15:09

Nan c'est impossible, dommage hein ? ^^

_________________
吸血鬼

Ne baissez jamais votre garde face à un vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Elève de 4ème année / ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 678
Age : 32
Passion : Vivre
Date d'inscription : 05/10/2008

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Elementariste primaire + Regeneration sanguine; mais.. un truc ne va pas.....
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Mer 6 Jan - 21:10

Oh ben nan pas dommage! sinon ça ne serait plus drole....
XD

bienvenue parmis nous Ayame !!! T'inquiete l'important ici est de s'amuser! Et si tu as la moindre question n'hesites surtout pas !! moi j'mord pas ^^

(et au passage je te met tes jolis couleur et tout et tout parce que hein, ta fiche est sacrement bien!!! )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   Jeu 7 Jan - 1:02

Merci Sérénité (:

Et t'inquiète je vais m'amuser ses sure!

J'ai déja RP pour la première fois mais ya personne qui répond xD

Mais bon, je suis sure que sa va venir! (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ayame Tsushihiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ayame Tsushihiro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour des flambeurs [Ayame, Aisya et Lin/Greed]
» Presentation d'ayame et chika
» Résultats du 2e Voice Actors Award
» La nature est tellement... sale? [Ayame]
» Ayame R. Merewood // Les amis sont la vie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: Administration :: →L'avant RPG← :: Présentations validées-
Sauter vers: