Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 23
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Lun 5 Avr - 20:31

Je marche toujours, le feu infernal brulant mon âme. J'étais loin d'être rassurée à l'évocation de cette pensée. Ciel lui-même m'avait dit qu'il ignorait les effets de son feu sur des êtres humains. Et il fallait que ce soit moi qui l'expérimente! Super... Me tenant le ventre, j'avnce lentement dans les couloirs de l'académie en direction de l'infirmerie. L'avance se fait avec une terrible lenteur, puisque je refuse que l'un des 2 garçons me porte ou m'aide à marcher alors que j'en suis encore capable. Mon orgueil démesuré m'aurait donné une raclé si cela se serait produit... Justement, parlant de ses 2 garçons....

Je me retourne furtivement pour regarder Taiko et Ciel qui me suivent derrière. Ils se jetaient un regard plein de dégout, et ils n'avaient pas l'air de trop s'aprécier. Je me doutais bien que si je n'avais pas été là, ils se seraient jetés l'un sur l'autre pour essayer de détruire leur adversaire. J'étais d'ailleurs surprise de leur attitude, puisqu'avec moi, ces 2 là étaient vraiment gentil! Il faut bien croire que je ne suis pas la pire avec mon orgueil... Alors que les 2 se jette encore un regard menaçant et que je crois même voir les yeux de Taiko changer de couleur et voir briller des crocs à la bouche de Ciel, je me retourne en soupirant et m'arrête.

-Non mais c'est pas fini tout ça!?

Les 2 garçons me regarde, et je soupire. Et il fallait que je sois tomber sur 2 personnes qui ne s'aiment pas, et j'avais la désagréable impression d'être entre les 2, en plein milieu du champs de bataille. Attendez que j'aie repris des forces et je vais vous dire ma façon de pensée... Un fugace sourire parcourt mes lèvres à la vue de mes 2 amis qui me regardent et, sans plus de façon, recommence à marcher lentement en cachant du mieux possible la douleur qui me parcourait l'intérieur du corps. Après 3 autres couloirs, un escalirs et encore un couloir, nous arrivons enfin en face de l'infirmerie. Je soupire de soulagement, me disant que le lit dont je rêve depuis tout à l'heure allait enfin devenir réalité.

Je tourne la poignée et pousse la porte sans frapper. Je pénètre dans l'infirmerie et fais quelque pas jusqu'à atteindre le milieu de la pièce. Je soupire de découragement en regardant un lit dont les draps étaient encore défait.

-Dire que j'ai quitté l'infirmerie depuis seulement ce matin!

J pousse un grognement animal, vaguement contrariée. Je déteste me faire soigné. Je me sens faible. Sans plus attendre, je me dirige vers ce lit et grimpe difficilement dessus. Je finis quand bien même à arriver et je me laisse tomber sur le dos, la douleur me coupant le souffle. Je laisse passer un léger gémissement. Il était temps que j'arrive, je n'avais plus aucune force. Mes bras le long de mon corps étendu, je fixe le plafond blanc et crasseux encore quelques secondes avant de faire un effort monumental pour tourner ma tête vers mes 2 amis.

-Merci de m'avoir accompagné... et Ciel, tu m'as bien dit que tu voulais m'examiner tout à l'heure? Et bien vas-y, je pense qu'il est temps!

Je leur sort un mince sourire et, au lieu de fermer mes yeux comme j'avais terriblement envie de la faire, je les garde grand ouvert et fixe Ciel de mon regard marron, attendant de voir ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Arqam
Elève de 2eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Passion : Plein de Chose
Côté coeur : Hé hé.
Date d'inscription : 13/02/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: Viens d'avoir 15 ans =D
Pouvoir: A le controle de L'au dela et se transforme en chien de l enfer
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Mer 7 Avr - 16:46

Ciel marchait à coté du garçon , il lui lançait des regards de haine et il sortit meme ses cros quand ayame se retourna et le remit à l'ordre .Il continua en regardant ayame puis ils penetrerent dans l'antre de l'infirmerie . Pour tout dire il n'avait pas vu de mur aussi blanc depuis bien longtemps . La jeune fille s'allongea et demanda à Ciel de l'examiner .Il fit un large sourire , ferma le poing et tapa dans la paume de sa main .

-Ok !

Il tent le bras , dans sa main repose le pendentif infernal celui qui lui permettait de se transformer en chien sur le monde humain . Il prononçe une incantation et ses yeux virent du bleu au rouge. Son bras s'emflamme et s'enroule d'une épaisse brume rougeatre . Il fixe alors Ayame en désignant du doigt son corps .

-DEBOUT !

On ne pouvait s'y attendre mais l'âme de Ayame s'extirpa de son corps . Ciel posa alors sa main sur le ventre du corps inerte et observa l'ame. Celle ci prit un teint rouge comme la brume qui entourait le bras posé sur le ventre .Il enleva sa main et l'âme regagna le corps . Toute trace de brume disparut .Il soupira .

-C'est bien se que je pensais . Ton hypotèse n'était pas à exclure mais c'est légerement différent ...

Il s'approcha encore un peu de la jeune fille allongé et prit sa main . Il s'agenouilla et ferma les yeux . Dans sa contenplation il entra dans un état second qui lui permit de confirmer sa propre hypothèse .

-J'en suis sur...Le feu infernale ne brule pas vraiment l'âme humaine.Il n'est pas inofencif mais cause des troubles sur un temps illimité ... En gros ton àme ne va pas disparaitre si j'implore un démon de venir extraire le feu . En plus la douleur n'est que illusion , mais atteint vraiment l'âme . Il faut extraire le feu pour neutraliser les effets .

Ciel fit un pas en arrière et croisa les bras prèt à invoquer "Denosfer" un démon horriblement sadique mais qui possédait le feu infernale et qui savait le manier .

~Denosfer~

Rien ne se produisit . Il faut dire que c'était risqué d'invoquer un démon car Ciel venait de s'échapper de l'enfer mais il devait le faire pour venir en aide à son amie qui se faisait dévorer l'âme par sa faute . Il fronça les sourcils et essaya une deuxième fois . Rien de rien . La rage qui l'animait en enfer n'était plus .

*Il faut... Apaiser ...*

Ciel se recroquevilla par terre, un pentacle l'entoura et se fut dans une lumière sombre et lugubre qu'un ètre horrible sernie d'oeil et de corne se présenta à lui la bouche grande ouverte pour lui aspirer sa propre âme . Il ouvrit de grand yeux en se débatant avec la créature qui devait faire sa taille . Puis il hurla .

-MAIS ? QUESQUE TU FOUT LA ZED ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Amarth
INFIRMIER
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Passion : vous saurez plus tard
Côté coeur : Rien. quoique...
Date d'inscription : 04/03/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 25
Pouvoir: Bouclier psychique et un autre encore secret
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Sam 24 Avr - 23:36

Alan était tranquillement en train de lire dans une salle reservé aux personnels de l'infirmerie quand un bruit etrange lui parvint. Il se leva en posant doucement son livre sur la petite table en bois. Encore des élèves qui venaient pour un bobo. Dernierement il n'y avait que ça... C'était assez etrange de voir des etres dotés d'une grande puissance arrivé presqu'en pleurant vers lui pour quelques egratinures... A croire qu'ils le faisaient expres. Enfin, il ne fallait jamais renié son travail. Apres tout, les soins étaient son metier, ce qu'il aimait.
Le jeune infirmier traversa le petit couloir et ouvrit la porte menant a la grande salle d'infirmerie. Devant la scene, il se stoppa un instant. Enregistrant chaque information que son esprit pouvait capter. Ah bah là! C'était quelque chose!
Seulement, c'était meme assez grave!! Le jeune homme au sol qui se mit a hurler devant l'apparition d'une creature fort hideuse, avait apparement non seulement foiré avec son pouvoir mais avait impliqué l'au dela. Grave erreur ....
Alan qui ne laissa rien transparaitre sur son visage s'approcha rapidement du jeune homme et leva les yeux dans celle de la creature qui se stoppa aussitot. Un silence s'abattit soudain dans la salle. Puis aussi rapidement qu'elle était apparut, la creature de l'enfer disparu.
Personne n'aurait su dire ce qui venait de se passer. Seul quelques tremblements qui secouaient les mains de l'infirmier pouvaient temoigner de la violence de ce qui s'était derouler dans le silence.
Reprenant doucement son souffle, Alan se tourna alors dans son expression la plus neutre possible, vers son jeune élève, toujours au sol, puis l'aida a se relever afin de l'asseoir sur le lit, pres de la jeune fille qui semblait aller mieux.

" Comment vous appelez vous?"

Demanda t il d'une voix douce, en commençant par examiner le jeune homme.
La jeune infirmier garda le silence et ne laissa transparaitre aucune emotion sur ce qui venait d'avoir lieu dans l'infirmerie. Au contraire, il fit comme si de rien n'était et s'occupa des ses élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Arqam
Elève de 2eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Passion : Plein de Chose
Côté coeur : Hé hé.
Date d'inscription : 13/02/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: Viens d'avoir 15 ans =D
Pouvoir: A le controle de L'au dela et se transforme en chien de l enfer
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Lun 26 Avr - 1:30

Ciel s'était débattu avec Zed . C'était un démon au service de la faucheuse . Si cet infirmier n'était pas venu le secourir , Ciel serait surement dans l'au dela ... L'homme affichait une expression neutre . L'adolescent s'assit et l'homme l'interogea.

-Comment vous appelez vous?"

L'infirmier commença à l'examiner . Ciel se sentait imcapable, Inutile et eu des pensées noires avant de répondre .

*J'aurais du rester en enfer ... mon deuxieme jour sur terre et voila que je blesse quelqu'un ...*

Il reprit conscience et répondit .

-Ciel Arqam ... J'ai fait une gaffe ! Le Feu infernale est en train de consummer l'âme de cette jeune fille ! Il faut que vous l'aidier !

L'adolescent se releva, tourna les talons et fixa Taïko dans les yeux . Puis il s'adressa a l'infirmier toujours en regardant Taïko .

-Moi je vais bien . Aider la .

Il s'appuya sur un mur et laissa l'homme faire son boulot .

[ DSL SI C EST COURT !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Dim 16 Mai - 12:20

le jeune étudiant ne se sentait vraiment pas à l'aise avec cet étrange garçon, l'expérience de la séparation d'âme avait été des plus éprouvants pour lui. sur le chemin de l'infirmerie, ils n'avaient cessaient de ce lancer des regards mortifaire que lorqu'Ayame eu remit de l'ordre au sein du groupe.
Taiko n'avait jamais autant détesté quelqu'un de la sorte...Mais pourquoi restait-il encore à les suivre?
Peut-être ne voulait-il pas laisser Ayame en sa compagnie. Pourtant, la fillette semblait avoir une confiance aveugle en ce garçon. Un fois arrivé à l'infirmerie, Ayame demanda à Ciel de l'examiner. Ayant gardé les résidus de l'énergie du garçon, Taïko aperçut l'âme de son amie se séparer de son corps. Il se sentait une peu impuissant de ne rien pouvoir faire, seul ce chien pouvait savoir comment la soigner. Selon lui quelque chose clochait et il devait intervenir d'une méthode qu'il ne lui plaisait guère.
Tout ce passa très vite : Ciel invoqua un étrange démon mais ne parvint pourtant pas à le contrôler (et toc!). Un pentacle se dessina sur le sol, Ciel se recroquevilla et hurla Ce qui fit venir Alan notre impassible infirmier.

" Comment vous appelez vous?"demanda l'infirmier.

Le jeune garçon se présenta et expliqua rapidement les faits, que c'était un pauvre BAKA qui ne savait pas contrôler ses pouvoirs.

Moi je vais bien. Aider la. finit-il par dire un me lançant un de ses regard noirs.

Dés l'arrivée du médecin, Taiko se sentait mieux depuis l'apparition démoniaque. Sans doute dégageait-il une aura de bien être et de confiance...
Toujours est-il que le jeune étudiant soutenait le regard du très jeune Ciel.

*Ce n'est pas ce mioche qui va me faire peur!*

Ce n'est pas comme si je t'avais prévenu! Ne me regarde pas comme ca! j'y suis pour rien dans l'histoire! T'es quoi au juste? Je n'imaginais pas qu'on pouvait séparer une âme hors de son corps.,s'exprima Taïko froidement à son vis à vis.

[désolé du retard j'avais pas vu que ciel soutenait mon regard^^ XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 23
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Jeu 27 Mai - 3:48

Ciel, à qui je venais de demander de m'examiner, accpta avec un certain dynamisme. Je ne m'attendais pas vraiment à une autre réponse que celle-là, c'est donc sans émotions que je continu de le regarder, me demander toutefois intérieurement ce qu'il allait faire avec mon corps. Mais bien que je venais tout juste de rencontrer ce jeune homme et qu'il m'avait déjà blessé, on aurait dit que je lui faisais déjà totalement confiance. Pourquoi? Aucune idée, et je déteste ça ne pas savoir quelque chose... Ciel tend alors sa main vers moi, et j'ai à peine le temps de remarquer qu'il tient un pendentif dans sa main qu'une sensation désagréable et familière me prend. Ma vue s'emplit de blanc et je me sens toute légère et transparente. AH! JE DÉTESTE QUAND IL FAIT ÇA SANS M'AVERTIR! Ma vue revient et, même si je m'en attendais, j'ai tout de même un choc en voyant mon corps inerte sur le lit de l'infirmerie. Sous forme d'âme, je me retourne vers Taiko et Ciel, plutot mal alaise en robe blanche. Je déteste les robes... Ciel posa alors son bras sur mon corps, dans lequel je ne suis plus, et c'est alors qu'une brume rougeâtre fais son apparition à mes pieds, sous ma version âme. Fascinée, je la regarde grimpée le long de mon corps imatériel. Alors quelle s'attaque à ma tête, elle disparait subitement, et ma vue redevient remplis de blanc. Une impression de lourdeur me couple le souffle un instant, prenant la plupart des forces qu'il me restait.

Je ferme les yeux et sombre au bord de l'inconscience. Je n'avais vraiment plus d'énergie, et l'adrénaline étant retombée, j'avais l'impression que je ne pourrai plus jamais bouger de ma vie. J'entends à peine les paroles de Ciel, ce ne sont que des bourdonnements incompréhensibles à mes oreilles. Je sens simplement une main qui prend doucement la main et un faible sourire éclaire brièvement mon visage, puis il disparait tout aussi rapidemment qu'il est apparu, trop fatigué pour le maintenir en vie. Puis, la suite des évènements fut assez floue pour moi. Ciel me lacha la main, j'entendis ensuite des cris et puis tout redevint calme. Puis, on dirait qu'une main vient empoigner une partie de ma fatigue et l'attire hors de mon corps. J'ai un soubresaut et j'inspire un grand coup. Je recommence ensuite à respirer normalement, me sentent déjà mieux. Reprenant peu à peu mes sens et encore confuse, j'entends quelques paroles puis quelqu'un qui s'asseoit sur mon lit. J'entends encore des paroles, et le bourdenement qui emplissait mes oreilles devient de plus en plus clair.

J'ouvre les yeux, pour voir Ciel se lever de mon lit et fixer Taiko. Il se retourne ensuite vers une nouvelle personne, que je n'ai jmais vue. Nan mais c'est qui?

-Moi je vais bien . Aider la .

C'est moi ça? Probablement, puisque je suis la seule fille ici! Bizarrement, je me sentais légèrement mieux depuis quelque secondes. Il y avait juste ma main gauche qui mélançait, mais c'était supportable. Je me doutais bien qu'elle était bruler, mais cette brulure plus ou moins sérieuse n'était rien comparée à la douleur qui m'avais habitée tout à l'heure lorsque le feu infernal m'avait consumer l'âme. Me le consume-t-il encore? Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai les paroles comme quoi la douleur du feu infernal est une illusion qui me flottent dans la tête. Je vois Ciel partir plus loin et s'accoter sur un mur, et j'avais vraiment l'impression qu'il se sentait mal. Il ne doit pas encore avoir vu que je vais mieux. Enfin... mieux est un bien grand mot! Alors que Ciel fixe Taiko, celui semble avoir le besoin de se défendre.

- Ce n'est pas comme si je t'avais prévenu! Ne me regarde pas comme ca! j'y suis pour rien dans l'histoire! T'es quoi au juste? Je n'imaginais pas qu'on pouvait séparer une âme hors de son corps.,

Et voilà, j'en ai plus qu'assez de l'animosité entre ses 2 là... Plus qu'agacé, je laisse sortir un grognement inhumain de ma gorge, faisant ainsi braquer tout les regards sur moi. Puis, lentement, j'essaie de me remettre assise sur le bord du lit, avec dificulté. Je vois une main se tendre vers moi pour m'aider et, en ignorant de qui elle est, je sort les crocs clairement pour montrer que j'ai besoin de tout sauf d'aide. Je me remet finalement assise sur le bord de mon lit et je me tient la tête avec mes mains, un léger mal de tête me martelait la tête. Je relève alors mon regard rempli d'éclairs vers les 2 autres.

-Je pensais pourtant vous l'avoir dit tout à l'heure. Je peux savoir pourquoi vous vous détestez?? Vous me donnez mal à la tête vous 2...

Puis, je regarde Ciel et, en voyant son regard bleu, me calme légèrement et soupire avec un léger sourire en coin. Je fixe ensuite mo regard sur le nouvel arrivant et le détaille de la tête aux pieds sans gêne aucune.

-Je peux savoir vous êtes qui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Ven 28 Mai - 0:32

*Presque que nos regard se lanceraient des éclairs* (non chocolatés...oups désolé j'avais un p'tit creux...) Pensa l'étudiant avec amusement

Ainsi donc la jeune Ayame ne connaissait pas l'existence de cet infirmier pourtant très habile pour avoir réparé la figure lacérée de notre Taïko lorsqu'une chatte lui est griffée le visage et tenté de le transpercé d'une plume de cristal... Cette même personne qui dort gentilement et tout ronrronnant dans sa chambre et avec qui ils s'étaient bien amusé au Zoo... Maintenant les deux fillettes sont en froid et Taïko se demandait bien si elles redeviendraient amies.
Après ces souvenirs nostalgique, le jeune homme revint à la réalité à savoir dans une infirmerie fixant un individu, pourtant plus jeune que lui, à qui il ne semblait point faire confiance.

Mais enfin Aya-chan, je peux t'appeler ainsi?, M. Amarth est l'infirmier en chef de cette infirmerie, c'est lui qui s'est occupé de toi pendant ton sommeil. Evidemment comme tu dormais... M'enfin, tu peux conter sur lui pour te réparer se qui chez toi est cassé, mais pour ce qui est de l'humours... Désolé! je ne voulais pas vous vexer...

L'étudiant venait de changer sa voie pensant avoir blessé l'infirmier mais ce dernier ne laissa rien paraitre ce qui frustrait encore plus le jeune au cheveux rouge.

Aya-chan? lança l'étudiant à sa condisciple, Il y a un endroit que j'aimerai te montrer si tu es d'accord bien sûr.

La jeune fille lui jeta un regard plein d'envie et de curiosité. Taiko avait dans l'idée de l'emmener voir un film qui passait en ce moment dans le cinéma de la ville. Peut-être espérait-il, dans son fort-intérieur, de la séparer de se garnement. Un jours il devra clarifier les chose mais pour le moment, il doit trouver une parade pour ne pas se retrouver, une fois de plus, séparé de son corps ce qu'il voulait éviter par dessus tout.

Si ça te convient, je t'attendrais devant le grand portail à l'entrée de l'académie. Viens vers 14h00 Samedi prochain pas celui là l'autre, je suis pris en ce moment désolé. ok?

La jeune fille acquiesça d'un large sourire, Taiko le lui rendis. Il se dirigea vers la porte de sortie, se retourna fixant Ciel et lui tira la grand la langue puis partit en explosant de rire laissant derrière lui le garçon sans connaitre sa réaction et sans attendre sa réponse qui se faisait attendre.
Sa bonne humeur avait fait un retours vers la surface. Il se dirigea tout content vers les cuisines se faire une bonne grosse tarte aux rhubarbes.

*J'aurais tout de même bien voulut voir la tête qu'il faisait à se moment...*

[euh pour le rdv au cinosh j'ai volontairement mis de la marge pour que Taïko ai le temps de construire Hoguimaru... XP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Arqam
Elève de 2eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Passion : Plein de Chose
Côté coeur : Hé hé.
Date d'inscription : 13/02/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: Viens d'avoir 15 ans =D
Pouvoir: A le controle de L'au dela et se transforme en chien de l enfer
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Ven 28 Mai - 5:51

Taiko regarda Ciel et lui lança à la figure

-Ce n'est pas comme si je t'avais prévenu! Ne me regarde pas comme ca! j'y suis pour rien dans l'histoire! T'es quoi au juste? Je n'imaginais pas qu'on pouvait séparer une âme hors de son corps.

-Ce que je suis ? Commença Ciel

Ayame poussa un grognement très étrange et prit à son tour la parole .

-Je pensais pourtant vous l'avoir dit tout à l'heure. Je peux savoir pourquoi vous vous détestez?? Vous me donnez mal à la tête vous 2...

Ciel s'arréta net , ne voulant point blesser encore cette jeune fille. Soudain le garçon aux cheveux rouge parle à Ayame en l'invitant tout au plus dans un endroit. Le garçon resta fermé et ne laissa paraitre aucune émotion. Cependant il bouillait de rage sur plaçe puis Taiko sortit comme ci de rien n'était et cela allait de soit qu'il voulait voir la réaction du garçon qui n'avait rien laissé paraitre.

Il baissa les yeux sur le sol et sa respiration fut de plus en plus sacadée comme si son poul s'accélérait , ses pupilles devinrent verticales et de longues canines lui poussèrent. Un début de sa transformation en chien.

-Ce que je suis...

Il poussa un cri éttoufé et son corps s'écroula de son long sur le sol. Une lumière ou plutot une forme d'une couleur noir s'extirpa de celui ci et quelque chose apparut. C'était Ciel sous sa forme d'ame..

*Mais qu'elle Idiot ! J'aurais du y penser avant ! J'ai moi meme était maudit par la faucheuse...*

L'ame sombre s'approcha de Ayame et pointa son doigt sur elle , des centaines de particules rougeatres s'échaperrent du corps de la jeune femme . Cela devait etre sans doute très désagréable. Mais Ciel savait une chose , il était un humain qui avait vendu son ame au diable en gros il était une sorte de démon . Il soupira et brusquement le corps inerte prit une grande inspiration . Le garçon se releva comme ci de rien n'était , s'excusa pour toutes les conneries qu'il avait fait et se demanda pour qu'elle raison ses jambes refusaient de quitter la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Amarth
INFIRMIER
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Passion : vous saurez plus tard
Côté coeur : Rien. quoique...
Date d'inscription : 04/03/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 25
Pouvoir: Bouclier psychique et un autre encore secret
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Dim 30 Mai - 16:51

Alan garda le silence pendant toute la durée de l'echange. Il adorait observer les eleves. Ils étaient si imprudents, si spontanés sur leurs pouvoirs, leur soucis, leurs faiblesses... Et ces trois là ne faisaient pas du tout exception a la regle! En quelques mots le jeune infirmier les avait deja cerné.
Il se contenta de leur adressé un regard doux une fois Taiko sortit de la piece. Puis posant sa main sur la tête de Ciel qui venait de s'excuser de tout le bazar qu'il venait de mettre, il s'adressa a ses jeunes patients d'une voix neutre mais avec une pointe de fermeté.

Le mieux, c'est que vous vous reposez ici quelques instants. Je ne detecte rien de dangeureux pour vos vie pour le moment, juste une grande imprudence et un beau non controle.

Il leur sourit et continua.

Donc reposez vous.

Puis terminant sa caresse sur les cheveux de Ciel, il leur adressa un regard bienveillant avant de tourner les talons et d'aller a son bureau situé quelques metre plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 23
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Lun 7 Juin - 0:11

Je souris dès lès premières paroles de Taiko. Je le considérais déjà comme un très bon ami, même si cela faisait seulement depuis hier que je le connaissais. Il étais capable de m'endurer, ce qui était assez surprenant!

-Bien sûr que tu peux m'appeler Aya-chan, baka!

Il m'explique alors que cet homme est celui qui s'est occupé de moi lorsque j'étais endormie. Le fait de savoir que quelqu'un m'a touché alors que j'étais inconsciente me répulse quelque peu. Puis Taiko me dit que le sens de l'humour n'est pas son fort. Ouh la... Déjà la je ne l'aime pas trop, juste à le voir. Il n'avait pas assez de réaction à mon gout, et cela m'énervait. Alors que je dévisageais le dénommé monsieur Amarth, j'entends mon nom. Je me retourne alors,

-Aya-chan? Il y a un endroit que j'aimerai te montrer si tu es d'accord bien sûr.

Je lui lance aussitot un regard plein de curiosité. Mais où voulait-il m'emmener? Je n'en ai aucune idée! Mais il eput être sur que même s'il ne voulait plus me montrer cet endroit, je le harcelerais pour qu'il me le montre maintenant que ma curiosité est piquée.

-Si ça te convient, je t'attendrais devant le grand portail à l'entrée de l'académie. Viens vers 14h00 Samedi prochain pas celui là l'autre, je suis pris en ce moment désolé. ok?

J'hoche la tête et lui fait un immense sourire pour lui signifier que j'étais plus que d'accord! Donc, il ne fallait pas que j'oublie que j'avais un rendez-vous dans 2 semaines. M'enfin, rendez-vous est un grand mot! Taiko était simplement un ami et rien de plus! Pour ne pas oublier la date, je ferme les yeux et me répète la date et l'heure dans ma tête plein de fois, méthode que j'avais pour ne pas oublier les choses. Et voilà, maintenant la date et l'heure était à jamais graver dans ma mémoire! J'étais si concentrée sur ce processus que je ne vois pas Taiko tirer la langue à Ciel alors qu'il s'en va. J'ouvre les yeux. Et mon regard se fixe sur un Ciel qui avait plutot l'air troublé. Je fronce les sourcils, me demandant ce qui se passe. Alors qu'il commence à se métamorphoser, Ciel murmure quelque chose, que j'entends parfaitement grace à mon ouie sur-développée.

-Ce que je suis...

Je suis légèrement surprise. Alors lui aussi se posait cette question? Je me l'étais posée mainte et mainte fois moi aussi, et je n'y avais pas encore trouvée de réponse. C'est alors que j'entends un cri étouffé, qui me sort de mes pensés. Je regarde Ciel et le voit s'écrouler au sol. Si j'aurais pu, je me serais jeté sur lui pour savoir ce qu'il avait, mais je n'en avait simplement pas la force. Et de toute façon, je n'en aurais pa eu le temps puisqu'une fumée noire s'échappe de son corps jusqu'à prendre la forme de Ciel. Alors lui aussi peut apparaitre sous forme d'âme? Je le regarde un peu, blasée. Lui il avait de la chance, il apparaissait pas en robe blanche! Quoique cela aurait vraiment été bizarre, je dois bien l'avouer! C'est alors que Ciel sous forme d'âme s'approche de moi et pointe son doigt vers moi. Ouh la, ça va pas être agréable ce qui va suivre, je le sens! Effectivement, le souffle me coupe sous le coup de la surprise et de la douleur. C'est comme si on prenait quelque chose qui était collé à mon âme et qu'on tirait dessus, mais que cette chose ne voulait pas s'en aller! Rah, j'en ai assez de souffrir aujourd'hui! Finalement, la douleur arrête, et j'ouvre mes yeux qui s'étaient fermés intinctivement. Je vois alors Ciel se relever comme s'il ne s'était rien passer et se diriger vers moi. Il se met à s'excuser de tout ce qu'il avait fait et je le regarde en souriant. Et c'est alors que l'infirmier dit quelques paroles.

-Le mieux, c'est que vous vous reposez ici quelques instants. Je ne detecte rien de dangeureux pour vos vie pour le moment, juste une grande imprudence et un beau non controle.

Je grogne. Je vais t'en faire un,moi, un beau non-controle! Définitivement, je ne le portais pas dans mon coeur, mais je ne peux pas dire que je le déteste, puisqu'il n'a rien fait pour. Décidemment, cet homme sera toujours neutre, que ce soit dans son attitude ou dans ses relations avec des personnes! Il nous souris alors. Oh mon Dieu, il peut sourire! Un large sourire fait son apparition sur mon visage à ma pensée sarcastique.

-Donc reposez vous.

Aucune chance. Il se dirige alors vers son bureau. Je le regarde partir sans le quitter des yeux, jusqu'à ce qu'il referme la porte. Dès qu'il est parti, je saute de mon lit, et atterit, chancelante sur mes pieds. Bon ok... peut-être que me reposer n'est pas une si mauvaise idée que ça! Mais pas ici, je l'ai déjà fait cette nuit et je ne veux pas recommencer. Je regarde Ciel, une petite idée faisant son chemin dans ma tête, petite idée que je trouvais assez drole...

-Dit Ciel, j'ai comme un petite problème... je voudrais bien dormir, mais habituellement, je me métamorphose pour dormir avec des animaux et je n'ai aps assez de force pour ça... et je n'ai pas de chambre. Je me demande donc si je peux dormir dans ta chambre ce soir... je peux?

Je lui affiche un gros sourire pour couronner le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Arqam
Elève de 2eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Passion : Plein de Chose
Côté coeur : Hé hé.
Date d'inscription : 13/02/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: Viens d'avoir 15 ans =D
Pouvoir: A le controle de L'au dela et se transforme en chien de l enfer
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Mar 8 Juin - 3:26

Ayame sauta de son lit et contre toute apparence chancelante. Elle regarda Ciel pendant que celui ci "adimirait" plus ou moins cette jeune fille , déja plus agé que lui.

-Dit Ciel, j'ai comme un petite problème... je voudrais bien dormir, mais habituellement, je me métamorphose pour dormir avec des animaux et je n'ai pas assez de force pour ça... et je n'ai pas de chambre. Je me demande donc si je peux dormir dans ta chambre ce soir... je peux?

Elle afficha un sourire et cette plus ou moins demande fit chanceler le garçon , son cerveau réfléchit à une vitesse incroyable et il répondit pas très sur de lui.

-Cela serait fort intéréssant mais...

Il croisa le regards de Ayame ce qui le fit chanceler une deuxieme fois et qui acheva de le convaincre.

- Mais... Rien du tout ! J'ai...J'aimerais beaucoup t'héberger se soir !!! Fit il rouge de timidité et comme à son habitude en passant une main dans ses cheveux d'ébènes.

Ciel n'avait aucune idée de ce qui était passé par la tête de la jeune fille mais il pouvait dire que d'une certaine manière il se sentait mieux. Que c'était ironique... Il fronça les sourcils et fixa de son regards perçant Ayame puis il éclata de rire. Ne comprenant lui meme pas ses propres expressions il se mit à bredouiller n'importe quoi.

-Faudra marcher pour atteindre ma chambre ! Tu peux marcher ? J'espere que non car j'aimerais bien te porter sur mon dos . Ha la la ! J'avais meme oublier que mon ame appartenait à l'enfer !

Il sifflota gaïement mais tout le monde le sait qu'il n'avait pas vu le monde extérieur depuis bien longtemps. Il reprit son petit air timide et afficha un air triomphant... Qu'il était bizarre...

[ xD . On ferra un rp dans une chambre que Séré m'aura attribuer ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 23
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Jeu 10 Juin - 0:56

Dès que je pose ma question, Ciel semble réfléchir. Le fait qu'il fronce ces sourcils comme ça lorsqu'il réfléchit me fait sourire. Je le regarde sans bouger, toujours souriante, pendant tout le temps qu'il semble réfléchir, ce qui ne dure pas plus de 5 secondes en fait! Il finit alors par répondre:

-Cela serait fort intéréssant mais...

Mais quoi? Je suis légèrement surprise, ne m'attendant pas à cette réponse. Alors, c'est quoi le problème? Je suis aussi légèrement déçue, puisque je n'avais aucune envie de redormir ici pour la 2e fois consécutive, cette pièce était tout simplement démoralisante! De plus, dormir dans la même chambre que ce gars-là aurait vraiment été drole... Je vois alors Ciel qui me regarde et j'essaie de faire disparaitre cette petite étincelle de déception qui brille dans mes yeux marrons.

- Mais... Rien du tout ! J'ai...J'aimerais beaucoup t'héberger se soir !!!

Cette fois-ci, une véritable surprise apparait sur mon visage. Puis, j'éclate de rire. Ciel était vraiment indécis et tête en l'air, ce qui me faisait vraiment rire. Le fait qu'il bégaye aussi en rajoute à mon hilarité. Je le regarde rougir et un sourire attendrit apparait sur mes lèvres. Ciel n'avais vraiment pas idée à quel point j'étais différente avec lui qu'avec les autres. Il était assez rare que je ris autant dans une même journée, moi qui était si solitaire et sarcastique. Rare étaient les personnes qui pouvaient me supporter à la journée longue! Alors que Ciel éclate de rire, un léger rire s'échappe de mes rires encore une fois. Il se met ensuite à bredouiller:

-Faudra marcher pour atteindre ma chambre ! Tu peux marcher ? J'espere que non car j'aimerais bien te porter sur mon dos . Ha la la ! J'avais meme oublier que mon ame appartenait à l'enfer !

Je le regarde ensuite avec une totale stupéfaction. Ciel, gars que je connaissais comme étant plutot timide, me propose d'embarquer sur son dos pour se rendre à sa chambre! J'éclate de rire pour la énième fois. Je me met ensuite à le fixer, tout en réfléchissant. Est-ce que j'embarque sur son dos ou non? Habituellement, je ne me serais jamais laissée faire, mais aujourd'hui j'hésitais, car je dois bien avouer que j'en avais légèrement envie... légèrement j'ai dit! Je me mord la lèvre puis, après quelques secondes, un immense sourire, les seuls que je faisais à Ciel, apparu sur mon visage. Sans plus attendre, je me précipite derrière Ciel et, puisant dans mes dernières forces, sauta sur son dos en riant. Mon ami fut plutot surpris, mais je sentis quelques secondes plus tard ses mains derrière mes genoux. J'enserre mes bras autour de son cou, pas trop sure, ayant été rarement aussi proche d'une personne, la seule autre étant Ahiko. Ciel sort alors de l'infirmerie, et tandis qu'il marche, je sens mes yeux se fermés doucement. Sans plus résister, me sentant curieusement en confiance avec Ciel, je ne me débat pas contre le sommeil. La dernière chose que je vois, ce sont ses longs cheveux noirs dans lesquels j'avais enfoi ma tête. Puis, le noir.



[Moi je pensais plutot qu'on terminerait ce rp, car avoir 2 rp en même temps avec la même personne, ça devient compliqué avec les écarts de temps! Je te laisse donc conclure! (:]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Arqam
Elève de 2eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Passion : Plein de Chose
Côté coeur : Hé hé.
Date d'inscription : 13/02/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: Viens d'avoir 15 ans =D
Pouvoir: A le controle de L'au dela et se transforme en chien de l enfer
Autres..:

MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   Jeu 10 Juin - 2:05

La jeune fille se mordit la lèvre. Hésitait elle ? En tout cas Ciel se comportait vraiment étrangement. Elle lui sourit et sauta sur son dos avec plus ou moins peine. Il fut si surpris qu'il faillit tresaillir et tomber de tous son long sur le sol . Il s'en voulait à mort dr'avoir bléssée Ayame mais apparement il avait du oublier quelque chose de fondamentale en faisant son détour en enfer. Rien que d'y penser il frissonna.

Passant ses mains dans ses genous pour éviter qu'elle chute il remarqua qu'elle lui serra le cou. Il sentit alors naitre en lui une force incroyable et commença à marcher en direction de sa chambre lorsqu'il sentit Ayame s'endormir sur son dos. Il esquissa un sourire et toujours en s'éloignant de l'infirmerie il s'entendit murmurer que cette fille était vraiment différente. Il réfléchit et parla pour lui même alors qu'il arrivait au seuil de sa chambre.

-Une seconde... Je ne me souviens pas...

Il fit la grimaçe et rentra dans sa chambre sachant qu'il venait d'oublier quelques choses de fondamentales. Quand il déposa Ayame sur son lit , il demeura immobile et contempla le visage presque inoccent de la jeune fille.

-Mais oui... Fit il en souriant de bonheur...

[ FIN DE POST NIAAAA !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blessures de l'âme [Suite de pensées] [Ciel, Taiko mais libre tout de même!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bard>Il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier.
» Il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier.
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: L'Académie :: Infirmerie-
Sauter vers: