Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]

Aller en bas 
AuteurMessage
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Dim 16 Mai - 11:45

Cela faisait longtemps que nous nous étions pas revu, Ayame et moi, depuis l'épisode du Zoo suivit par la "dés-âmification" de Ciel... Ne sachant pas trop quoi faire pour ce rendez vous en rien gâlant, notre étudiant pensa qu'il serait bien de faire découvrir à notre chère "dopplegänger" les joies du septième art. Les gaufres au chocolat caramel c'est bien... mais devant un bon film c'est mieux...
Ainsi, notre étudiant s'était renseigné sur un film en 3D qui se produisait en ce moment au cinoch du quartier.

*2012 en 3D? Ca peut être pas mal...* se demanda le jeune Taïko.

En lui même, le cinéma sera surement une découverte pour elle, mais, de plus, il se passe en 3D.

*J'en connais une qui va bien s'amuser...Ou peut-etre pas...*

Le jeune étudiant attendit donc que son amie le rejoigne et en profiter pour parfaire sa maîtrise de marionnettiste. Hoguimaru s'envolait dans le ciel. Après un moment à faire des figures de voltiges, une ombre apparue derrière Taïko...

[voila! comme ca tu ne me mettra plus 0/20 Aya-chan^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Jeu 27 Mai - 5:05

Je me réveille tranquillement. J'ouvre lentement les yeux, désorientée comme à chaque fois que je me réveille. Je suis où? Je commence peu à peu à reprendre mes sens et je distingue alors un mur. Bon, je ne suis donc pas dans un arbre, c'est déjà ça... Le pire, c'était qu'il n'était pas rare que je me réveille dans un arbre... Je baisse ensuite les yeux et vois que je suis dans ma forme humaine. Bon, une autre chose de moins! Car la plupart du temps, lorsque je me réveillais dans un arbre dans une forme animale quelconque, le réveil était d'autant plus dur! Je finis enfin par réaliser où je suis. Je suis dans ma chambre, rien de plus simple! Encore endormie, je m'asseois sur le bord de mon lit et m'étire. Je me cache la main avec les yeux, car le soleil qui filtrait entre les rideaux m'aveuglèrent. Je me demande il est quelle heure... Justement, j'aperçois Luciole, entrain de faire je ne sais pas quoi à coté de moi sur le bureau. Je demande à mon coloc il est quelle heure. Il me répond, avec une exaspération non-feinte, qu'il est 2 heures de l'après. QUOI!?

Rapidemment, j'enfile mon habit de cuir et sort de ma chambre à toute vitesse. Aujourd'hui, j'avais rendez-vous avec mon ami, une des seules personnes sur la terre capable de me supporter: Taiko. Il m'avais dit il y a 2 semaines environ qu'il voulait me faire une surprise et qu'il m'emmènerait à quelque part que j'aimerais. Il m'avait donc donner rendez-vous en avant de l'école à 2 heures de l'aprèm axactement, et ce aujourd'hui. Et me voilà en retard! Mais bon, Taiko devait surement s'en attendre me connaissant, ce ne devrait donc pas être une si grosse surprise. Et je ne suis pas si en retard que ça en fait! Je cours donc à travers les couloirs de l'académie, mais cette maudite école avait de long couloirs au détour interminable pour se rendre au hall, ma destination. Exaspérée, je continue de courir lorsque je passe à coté d'une fenêtre ouverte. Un magnifique sourire sur le visage, je ne me pose même pas la question et d'un bond me retrouve dans les airs. Métamorphose rapide et des ailes font leur apparition dans mon dos. Quoi de plus pratique?

Dans un nuage de plumes, je m'élance dans le ciel, histoire de voir l'académie dans son ensemble. Des airs je me repère, et sais du même coup où est situé l'entré de l'académie. Sans plus attendre, puisque je suis en retard, je m'élance vers l'entrée. Aussitôt proche du portail, je repère sans aucune difficulté mon ami, avec ses cheveux rouge. Je m'approche doucement en me laissant porter par le vent. Il ne m'a pas encore vu puisque je suis en arrière de lui. C'est alors que j'aperçois un truc flotter dans les airs proche de Taiko. Un oiseau? Je renifle. Non, ce n'est pas vivant ce truc, mes sens inhumains ne me trompes pas. Je passe donc au-dessus de Taiko, projettant mon ombre sur lui. Mais au lieu d'atterir, je continu mon vol et pique droit vers l'oiseau. Avec un grognement de félin, j'attrape le truc avec facilité entre mes 2 mains, sur lesquelle étaient apparues des griffes sans que je m'en rende compte. Ma proie attrapé, je fais disparaitre mes ailes et, après une roulade aérienne, j'atteris souplement et sans mes mains au sol.

Je regarde Taiko et pousse un miaulement de victoire, autant pour saluer Taiko que pour le narguer comme quoi j'ai attraper son joujou. Je savais qu'il lui appartenais, car je reconnais aussi l'odeur de Taiko sur l'oiseau. Je m'approche de mon ami et lui souris de toutes mes dents, des dents pointues et meurtrières. Je les fais lentement réfracter, mes griffes de même, jusqu'à avoir une apparence totalement normale. Je m'adresse alors à Taiko.

-Salut toi! Alors, dit moi où est-ce que tu m'emmènes!? Et... c'est quoi se truc?

Je le fixe de mon regard rempli de curiosité et lui pointe en même temps l'oiseau, que je lui tends ensuite pour qu'il le reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Ven 28 Mai - 19:34

L'ombre arrivant derrière Taiko, passa par dessus lui, en profita pour attraper l'oiseau de l'étudiant alias Hoguimaru et poussa un miaulement en le regardant. Le doute n'était plus permit, c'est bien son Dopplegänger préféré. La blanche féline, Hogui dans la "gueule", se retransforma en humaine reprenant l'oiseau dans la main.
Sachant qu'il attendait son amie, Taiko avait, par précaution," désactivé" les propriétés d' absorption et de répulsion de son pantin.

Salut toi! Alors, dit moi où est-ce que tu m'emmènes!? Et... c'est quoi se truc? demanda, curieuse, l'étudiante.

Le pantin lui sauta des mains et vint se poser sur son épaule.

Lui c'est Hoguimaru, mon nouveau joujou et accessoirement ma nouvelle arme. Cela faisait un moment que j'avais remarqué qu'en rejetant ce que j'avais stocké en moi, je pouvais le controler. L'idée m'est donc tout naturellement venu de m'en servir comme arme.

L'étudiant marqua une pause. Il ne voulait pas révéler, dans les détails, ce qui faisait d'Hoguimaru un pantin spécial. Il ne faisait pas beaucoup de geste avec ses doigts et ses mains pour bouger l'oiseau comme l'aurait fait un télékinésiste ou un marrionnetiste dont le pantin serait relié à des fils. Non Taiko utilisait les propriétés mystérieuses d'une pierre présente partout dans le corps du pantin véhiculant ses pouvoirs les canalisant comme avec un condensateur ou une batterie servant aussi de systèmes de mémorisation. Taiko n'avait qu'a composer des "codes" de son propre crut pour controler l'engin volant. Ce qui le faisait voler alors que Taiko ne faisait rien. L'étudiant se garda bien de rajouter aussi qu'il lui fallait une quantité importante d'énergie qu'il récupérait dans la nature pour éviter de se fatiguer trop vite.
La jeune fille sembla lui lancer un regard soupçonneux mais le garçon n'y fit pas attention et reprit comme si de rien était.

Bon bah si tu veux bien, j'aimerais te faire découvrir les joies du 7ème Art! Je vais te montrer ce qu'est le cinéma!

Ils ne leur fallut pas plus de 15 minutes pour atteindre l'entrée du batiment. Pendant le chemin, Taiko expliqua dans les grandes lignes ce qu'était un film et à son tour, Ayame le bombardait de question.

Que je t'explique, comme pour le Zoo, il faut acheter des tickers qui nous permettent d'entrer dans la salle. L'étudiant lui montra alors le guichetier, c'est ici qu'on les achète et souvent derrière ont peux acheter du popcorn.

La fillette montra une fois de plus son regard plein de curiosité. T'inquiète j'en prendrai un pot pour te montrer. C'est du maïs soufflé ce n'est pas de la viande. Il avait dit cela se rappelant les questions aux Zoo à savoir si les gaufres étaient fait de viandes animal.

2 Places pour 2012 en 3D s'il vous plais m'dame, demanda Taiko à la guichetière.

Il paya les places et prie des lunettes spéciale pour pouvoir voir le film en 3D.

Ce que nous allons voir, c'est un film, assez réaliste, accès sur un futur catastrophique de notre époque. Ces lunettes, il lui en tendit une paire, permettent de voir le film 3 dimensions. Bizarre non?

L'étudiant voyait que la jeune fille bouillonnait de lui poser des questions mais s'était jusqu'alors abstenue pour le laissait parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Dim 6 Juin - 23:22

Alors que je tends mes mains pour qu'il reprenne l'espèce d'oiseau vert, fait de matériaux autre que de la chair, je sens comme un espèce de vibration que mes mains hyper-sensible détecte. L'oiseau bouge tout seul, ça je le savais déjà. Mais d'où venais le signal? D'une personne ou de l'objet lui-même? L'oiseau sauta de mes mains pour aller se poser sur l'épaule de mon ami. Je remarque alors que les yeux de Taiko avait prius une teinte différente. Dès que le pantin fut immobile sur son épaules, ses yeux reprirent leur couleur normale. Je me souvients alors, lors de notre visite au zoo, que lorsqu'il utilisait son pouvoir, que ses yeux changeait de couleur. Serait-ce Taiko l'emmeteur? La tête remplie de question, je le regarde en attendant qu'il me donne son explication.

-Lui c'est Hoguimaru, mon nouveau joujou et accessoirement ma nouvelle arme. Cela faisait un moment que j'avais remarqué qu'en rejetant ce que j'avais stocké en moi, je pouvais le controler. L'idée m'est donc tout naturellement venu de m'en servir comme arme.

Je le regarde avec une pointe de suspicion. Je ne doutais pas de la véracité de ce que Taiko me disait, bien sûr que non! Taiko était une des seules personne en qui j'avais un minimum de confiance. Mais je me demandais seulement en quoi ce petit oiseau tout mignon pourrait être une arme... Ah et puis zut... j'aurais bien une démonstration un jour!

-Bon bah si tu veux bien, j'aimerais te faire découvrir les joies du 7ème Art! Je vais te montrer ce qu'est le cinéma!

-Hein? Le ciné-quoi?

C'est alors que Taiko se mit à marcher et à m'expliquer comment marchait ce truc, le cinéma! Il me dit alors que c'était un grand, grand écran qui projetait un film. Lorsque je lui demanda ce que c'était un film, il se reprit en me disant que c'était une histoire jouée par des personnes réelles, et que ses personnes étaient filmés et à l'aide d'un montage, cela donnait une suite d'image qui donnait lieu à un film. Je le regarde, fascinée. C'est ça qu'on appelle la technologie!? Évidemment, je le bombarde de question, curieuse comme je suis. Taiko s'arrête finalement. Je tourne la tête et observe avec fascination la grande batisse. Je vois alors devant cette batisse une espèce de petite boite en plastique avec une femme dedans. Elle ne suffoque pas là-dedans?

- Que je t'explique, comme pour le Zoo, il faut acheter des tickers qui nous permettent d'entrer dans la salle. C'est ici qu'on les achète et souvent derrière ont peux acheter du popcorn.

Hein? Il faut acheter des tickets pour le zoo? Et c'est quoi du popcorn? Je lui jette encore un regard avec des points d'interrogation. Je ne comprend plus rien! Il m'assure que le popcorn ne contient pas de viande, ce qui me rassure, J'avais encore plein de questions pour lui, mais je me retiens de les dire alors qu'il s'approche de l'espèce de boite en plastique avec quelqu'un dedans. Je m'approche à mon tour et, tandis que Taiko parle, moi j'observe plutot la boite avec fascination. Je fait une métamorphose sur mon ongle, le faisant devenir une griffe tranchante, et promène ma griffe sur le plastique. Le griffe passe au travers. Zut! Je la retire vivement, alors que Taiko se retourne vers moi. J'annule la métamorphose et m'éloigne de la boite avec Taiko. Mais je me retourne et aperçois la femme dans la boite qui observe avec surprise le trou fraichement fait dans le plastique. Je me retiens de rire et observe plutot Taiko, alors que celui me parle.

-Ce que nous allons voir, c'est un film, assez réaliste, accès sur un futur catastrophique de notre époque. Ces lunettes permettent de voir le film 3 dimensions. Bizarre non?

Je prends une des paires de lunette et l'observe avec fascination. Mais c'est fou! Voyant que Taiko ne les met pas tout de suite, je décide de l'imiter. Voyant que Taiko m'observait en silence, je souris. Je prends ça comme un ok pour que je puisse lui poser toute les question!

-Bon, si j'ai bien compris, le film est une scène du futur? Alors il se sont transporter dans le temps pour filmé l'histoire? Ça se peut ça? Et c'est quoi la 3e dimension? Quand on met les lunettes on s'en va dans une autre dimension? Et la femme dans la boite de plastique, est-ce que c'est une prisonnière? Parce qu'elle est enfermée dans une boite! Ça doit être parce qu'elle ne peut s'enfuir? Et est-ce que un de ses jours tu pourras m'apprendre à utiliser de l'argent s'il te plait? Je me perds dans ce monde!

Une fois tout dit, je reprends ma respiration. C'est alors qu'une nouvelle odeur, que mon odorat sur développé détecte, fait son apparition. Je renifle, surprise, cette odeur salée.

-C'est quoi cette odeur?

J'attend alors quelques secondes, le temps que l'odeur qui devenait de plus en plus forte, puisse être détecter par les sens humains de mon ami. Lorsqu'il me dit que c'est du popcorn, une étincelle de curiosité fait briller mes yeux marrons.

-Aller, va acheter du popcorn, je veux gouter!!

Et je lui sors mon plus beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Lun 7 Juin - 21:51

Bon, si j'ai bien compris, le film est une scène du futur? Alors il se sont transporter dans le temps pour filmé l'histoire? Ça se peut ça? Et c'est quoi la 3e dimension? Quand on met les lunettes on s'en va dans une autre dimension? Et la femme dans la boite de plastique, est-ce que c'est une prisonnière? Parce qu'elle est enfermée dans une boite! Ça doit être parce qu'elle ne peut s'enfuir? Et est-ce que un de ses jours tu pourras m'apprendre à utiliser de l'argent s'il te plait? Je me perds dans ce monde!

Oh la... tout un flot de questions aussi étrange les unes que les autres...Le jeune Taïko avait bien du mal à savoir par où commencer pour expliquer de manière concis ceci et cela.
C'est avec lassitude qu'il tenta de lui faire comprendre qu'a la base, toutes les images, composant tout films, étaient entièrement fictives. L'étudiant lui demanda si elle s'était déjà amuser à se voir dans une aventure qu'elle se serait créée où si son esprit vagabondait de temps à autre pendant qu'elle fixait un magnifique paysage. Il en vient à lui parler des rêves que l'on pouvait faire sans toute fois qu'il soit possible à réaliser.

Vois-tu, La personne qui crée le films le voit un peu comme dans son rêve et laisse libre court à son imagination durant sa réalisation.

Taiko se demandait si en disant cela de la sorte elle comprendrait, apparemment c'était le cas. Dans ses explication, le jeune Taïko ne voulait pas trop en faire, pensant qu'elle pourrait se vexer.
Il fallait qu'il lui explique maintenant pourquoi on appelait certains "films en 3D". Il lui expliqua donc que pour projeter une image sur un mur, il fallait passer de la lumière sur une image qui filtrait les couleurs et les projetait sur un mur blanc : la 2D. On avait l'impression de voir la scène par une fenêtre, finit-il par dire.

Mais avec la 3D, on a l'impression d'avoir les images qui sortent de l'écran nous donnant un relief impossible à avoir avec du 2D. T'inquiète pas tu vas comprendre.

L'étudiant espérait que sa condisciple comprendrait mieux en voyant de ses propres yeux.
Vint l'explication de la femme au guichetier. Taiko la rassura tant qu'il put mais la jeune fille sembla intéressée par autre chose. En effet, elle ne cessait de lever le nez en l'air comme pour reniflet une odeur qui pour l'instant ne venait pas au nez de l'étudiant. Il ne mit pas longtemps à comprendre sans le sentir qu'ils devaient se rapprocher du stand de popcorn.

C'est du popcorn que tu sens, finit-il par dire, t'en veux?

Bien évidement qu'elle en voulait. Inutile de dire que, presque, elle salivait de curiosité et, peut être même, de gourmandise. Sans doute son coté animal reprenait le dessus car une jeune fille ne se comporterait pas de la sorte devant du popcorn. Encore que...

Aller, va acheter du popcorn, je veux gouter!! fit-elle au jeune Taïko, un sourire jusqu'aux oreilles.

Cela amusait l'étudiant qui avait maintenant l'habitude de ces "excentricité" de son amie. Après tout, il l'avait invité pour avoir ce genre de réaction de la part d'Ayame... Ce n'était donc pas forcément dénué d'intérêt...

Deux boites de popcorn s'il vous plait demanda t-il distraitement au marchand.

Une idée lui vint à l'esprit. Il sortit de sa poche de la monnaie et le tandis, non pas au type mais à Ayame.

Tiens! dit-il dans un sourire, tu veux apprendre à te servir d'argent alors voila.

Il tenta donc de lui expliquer brièvement les valeurs et, curieusement, la fillette montra qu'elle avait comprit en tendant la valeur exacte que le marchand lui demandait dans un sourire amicale. L'étudiant s'empressa donc de lui exprimer ses félicitations une fois qu'ils étaient plus loin du magasin.



[j'espère ne pas faire passer ton perso pour une imbécile ou quelque chose d'autre de méchant^^ c'est en dehors de ma volonté...Au cas où, dis le moi que je change certain truc^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Jeu 10 Juin - 1:50

[Nan nan, c'est exactement comme ça qu'elle aurait réagi, je t'assure ^^]



Taiko me regarde alors avec un sourire et se met à marcher un direction d'un stand, situé dans la batisse. Nous nous approchons, Taiko calme et sans aucune réaction, moi toute énervée et avec le nez en l'air pour renifler cette odeur nouvelle pour moi. Justement, un homme plus loin me regarde de travers. Je le fixe quelque secondes et, agacée, fait apparaitre mes crocs sur les bord de ma bouche... ou plutot de ma gueule! L'homme me regarde, effrayé, et se met à s'éloigner de nous d'un pas rapide. Je souris et anule la métamorphose, plutot fière de moi. Sans plus attendre, je rejoins rapidemment Taiko, qui venait tout juste d'arriver au comptoir.

-Deux boites de popcorn s'il vous plait.

Je souris lorsqu'il dit ses mots. Je vais avoir une boite juste pour moi! Cette simple idée me remplie de joie, comme quoi un rien pouvait me rendre heureuse. C'est mignon ou pathétique ça...? Peu importe! Je regarde ensuite avec fascination la machine du marchand, une grande boite en vitre, avec accroché en haut, une casserole en métal. C'est alors que mes oreilles surdéveloppées perçoivent un autre bruit que le brouhaha des personnes dans la batisses. Un espèce de... euh... "pop"? C'est alors que je vois avec surprise des morceau jaunatres et difforment tomber de la casserole vers le fonc de la boite, pour aller rejoindre d'autre morceaux jaunatres comme lui. Le marchant prends une boite et, à l'aide d'une espèce de pelle, prend le pop corn et en met dans la boite. Un immense sourire collé au visage, je le regarde faire sans me tanner. Il remplit alors une autre boite et s'approche ensuite de nous avec ses boites en main. Il regarde Taiko et lui dit:

- 710 yens s'il-vous-plait.

J'attends avec impatience que mon ami lui donne l'argent au plus vite, puisque j'avais hate de gouter au fameux pop corn! Mais Taiko me surprend alors.

-Tiens! Tu veux apprendre à te servir d'argent alors voila!

Je prend la liasse de billet qu'il dépose dans ma main en fronçant les sourcils. Pas que j'étais contre l'idées, loin de là! En fait, j'étais plutot contente que Taiko ait penser à ça! Mais c'est plutot que je m'étais déjà mise à réfléchir sur quel montant lui donner. Alors que mon ami me parle, je l'écoute à peine, trop concentrer sur un détail. Hein? Il y a des chiffres sur le morceau de papier? Ahh! J'ai compris! Il faut faire une addition de chaque chiffre sur chaque bout de papier pour pouvoir donner le montant! Moi qui pensais qu'il donnait leur bout de papier sans aucune logique...! Je fais donc l'addition rapidement et donne le montant exact à la personne qui attendait avec un gentil sourire. Je me tourne ensuite vers Taiko, lui redonnant le reste de la monnaie, avec un sourire fier collé sur les lèvres. Je prend rapidemment ma boite de popcorn tandis que Taiko prend la sienne, et commence à nous éloigner du stand. Alors que Taiko me félicite, je prend un morceau dans ma boite et me le met rapidemment dans ma bouche. Alors que mon ami continue de marcher, moi je m'arrête brusquement. Tandis qu'il revient vers moi, moi j'ouvre grand mes yeux, surprise par le gout.

-Mais c'est délicieux!

Et j'éclate de rire et me met ensuite à manger à toute vitesse mon popcorn. Il était même rendu que je lançais un morceau dans les airs et que je l'attrapais avec ma bouche en sautant, comme un chien. Je vide ma boite à moitié et décide d'en garder pour le film. Je me tourne finalement vers mon ami.

-Euh... on va où maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Ven 11 Juin - 1:09

A peine s'étaient t-ils éloigné du marchand de popcorn au "pop" caractéristique, que notre chère doppelgänger s'empressa de goûter à la friandise salée. De part sa réaction, le goût sembla lui convenir (Mais s'est délicieux!). L'heure de la séance approchait désormait et il fallait donc que nos deux étudiant se rapprochent des salles de projections.

Ca fait toujours plaisir de te voir découvrir de nouvelle choses, fit Taiko dans un rire qu'il voulait sincère.

La fillette avait déjà finit la moitié de la boite et semblait avoir comprit qu'il lui en faudrait pour manger pendant le film.
Les deux jeunes gens parcourraient les allés capitonnées, peu lumineux et étroits qui les séparé de leurs film. Arrivés devant la salle on pouvait lire au dessus de la porte "2012". Taïko entreprit d'ouvrir la porte et fit galement entrer Ayame qui, sans le faire exprès, lui marcha sur le pied.

*elle a tellement de choses à voir qu'elle ne regarde aps où elle met les pieds* pensa Taiko.

Sa condisciple étant légère, la douleur était très vite partie.
Une fois entrés ils virent la fameuse salle incliné qui souleva de nouveau des questions de la jeune fille. Il la retint lorsque celle-ci voulu s'assoir au premier rang, argumentant le fait qu'ils verraient mieux le film au milieu de la salle.
Le film commençant, les lumières s'estompèrent et plongèrent la salle dans le noir.

Mets tes lunettes Aya-chan, le film va commencer!, chuchota l'étudiant en faisant de même. Durant le film, si tu veux me parler, chuchotes moi plutot qu'a voix haute. on ne doit pas déranger les autres.

L'inquiètude commençait à poindre dans l'esprit du jeune Stocker qui apprèhendait les réactions de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Sam 12 Juin - 21:16

Je fixais sans cesse ma boite de popcorn, me retenant d'en manger. On pouvait dire que j'avais une faim de loup (c'est le cas de le dire!) et que ma friandise me tentait atrocement. Mais bon, j'en mangerai bien dans la salle, le film doit commencer bientôt, non!? Mais résister était bien difficile... car effectivement, je m'étais levée à environ 2h00 de l'aprèm, et je n'avais pas manger depuis hier soir! Et puisque je suis végétarienne, je mange presqu'en permanance, premièrement car je suis très active physiquement et que les fruits et légumes ne nourrissent pas beaucoup, et deuxièmement car je suis une vraie gourmande! Donc ne pas manger la nourriture que j'avais dans ma main était plus que difficile! Tandis que je fixe mon popcorn en me demandant si j'en prend juste un, la voix de Taiko me fait levé les yeux.

-Ca fait toujours plaisir de te voir découvrir de nouvelle choses!

Je suis plutot surprise. Alors comme sa je suis amusante à voir? Bon... j'avoue que mes réactions ne doivent pas être tout ce qu'il y a de plus commun! Et il est vrai que c'était pas la première fois que Taiko me faisait découvrir des choses, bien que cela faisait peu de temps que je le connaissais. Je me contente donc de sourire, au lieu de lancer une remarque sarcastique comme j'aurais fait avec une personne que j'appréciais moins. Je me contente de suivre Taiko sans un mot, décidant que je l'avais déjà assez embêter comme ça avec toutes mes questions plus étranges les unes que les autres. Nous marchons donc ensemble dans des corridors étroits à l'éclairage tamisé. Je me demande bien où cela va mener... Nous arrivons finalement devant une porte. Je lève les yeux et aperçois des chiffres. 2012... c'est le numéro de la salle ça? Mais ces chiffres me disaient vaguement quelque chose... perdue dans mes pensées, je continue d'avancer sans réfléchir, puis je marche sur quelque chose. Je baisse les yeux et aperçois le pied de Taiko. J'affiche d'abord une mine étonnée, puis j'éclate de rire, contre toute attente.

-Oups! Désolé!

Puis sans me presser, je débarque finalement de son pied. Je regarde alors la salle. Wouah!! Il y a plein de bancs! Puis mon regard se pose finalement sur l'écran géant. WOUAH!!

-Dis Taiko, comment l'écran tient au mur comme ça? Et comment on va voir les images sur l'écran?? C'est comme une télévision? Hein? On est pas seuls dans une salle de ciné? C'est quoi le nom du film déjà?

Tandis que plusieurs regard de travers se posent sur moi, gracieuseté des autres personnes dans la salle, j'aperçois la première rangée de banc. Gros sourire sur les lèvres, je commence à marcher dans cette direction sans attendre la réponse de mon ami. Alors que je m'apprête à m'asseoir sur l'un des sièges de la première rangée, il m'arrête et me dit que l'on va mieux voir de la rangée du milieu. Hein? J'hausse finalement les épaules. De toute façon, avec ma vue sur-développée, peu importe ou je serai assise dans la salle, je verrai parfaitement! Nous allons donc nous asseoir dans la rangée du milieu.

C'est alors que les lumières commencent à s'éteindre. Alors que Taiko me fait ses dernières recommandations, je met les lunettes, comme il me l'avait recommandé. Une fois fait, je m'empresse de recommencer à manger mon popcorn, histoire de calmer ma faim. Cela n'est pas trop long que je finis ma boite. Une fois fait, je commence alors à me concentrer sur le film. C'est alors que je vois quelque chose arriver droit sur nous, qui sortait de l'écran! Sursautant, je lance sans faire par exprès ma boite de popcorn vide dans la figure de mon ami et, je me jette sur lui pour éviter le truc qui fonçait vers nous. Alors que j'attendais l'impact, rien ne se passe. Hein? Je relève alors la tête et fixe mon regard sur Taiko. Il avait l'air découragé et amusé en même temps. Tout en me soulevant (c'est vrai que je suis légère...) et en me remettant à ma place comme une petite fille, Taiko m'explique en chuchotant que c'est ça le 3D.

-Ahhh!! C'est ça la troisième dimension!!??

Apparament, je m'étais exprimée beaucoup trop fort, puisque plusieurs "chut" fusent un peu partout de la salle. Sans attendre, je me lève debout et pousse un grognement en me tournant vers le fond de la salle.

-Non mais vous n'avez pas un peu fini??

Curieusement, plus aucun son (sauf celui du film) ne suit après mes paroles. Satisfaite, je pousse un grognement de satisfaction et me rasseoit docilement. Je sourit à Taiko et recommence à écouter le film. Tout le long du film, je ne cesse de pousser des exclamations horrifiés ou émerveillées, dépendant du moment. Alors que dans le film on voit que la terre s'écroule, je m'exclame:

-Oh non! Qu'est-ce qu'ils vont faire maintenant??? Regarde Taiko!!!

J'ai à peine finit de dire cette phrase qu'un homme muni d'une lampe de poche s'approche sur nous. Braquant son faisceau lumineur sur moi et mon ami, il nous dit:

- Excuser moi, mais pourriez-vous quitter le cinéma immédiatement s'il-vous-plait?

Moi, je commence à grogner, mais c'est alors que Taiko intervient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Dim 13 Juin - 22:55

Comme il fallait s'y attendre, le film ne se passa pas sans anicroche de la part de notre Dopplegänger préféré. A chaque scène d'actions qui se produisait, la fillette s'exclamait malgré les recommandations du jeune hommes si bien que des "chutes" incessants fusaient de toutes par pour essayer de faire taire l'impromptu qui gâchait le film.
Il est vrai que l'étudiant avait fait fort en invitant une profane du 7ème voir un film de science fiction en 3D.

-Oh non! Qu'est-ce qu'ils vont faire maintenant??? Regarde Taiko!!! demanda t-elle hystérique à l'étudiant tandis qu'a l'écran, les routes et sols s'effondraient.

L'étudiant lui répondit silencieusement que lui non plus il ne savait pas ce qui allait se passer et il tenta de lui convaincre de ce calmer avant que quelqu'un ne les jette dehors pour tapage.
Malgré tout le mal qu'il s'était donné pour tenter de calmer son amie, ses efforts fut vint lorsque vint, accompagné d'une lampe, une sorte de "videur" comme dans les boites de nuits, qui les enjoignait à quitter discrètement les lieux et sans empêcher les autres de continuer à regarder la projection.

- Excuser moi, mais pourriez-vous quitter le cinéma immédiatement s'il-vous-plait? fit la voix de se dernier.

*Oh non!* fit l'étudiant une main sur le visage. * j'étais sûr que ca allais finir par arriver.

Voyant que son amie commençait à grogner, Taiko dû prendre les devants et s'expliquer avec l'homme qui se tenait prés de eux, la lumière dans les yeux, chose que ne supportait pas l'étudiant. Il se devait d'agir. Il se leva et alla à la rencontre du gas lui faisant promettre une explication si il daigner le suivre à l'extérieure. Une fois fait, Taiko lui serra la mains et lui absorba rapidement son énergie qu'il se promit de lui rendre après la fin du film. L'homme s'écroula sur le sol inconscient et se fit trainer par l'étudiant dans une pièce, qu'il savait libre, pour le cacher. Il stocka son énergie dans la chemise du gardien qui devait lui être renvoyé quand ils seront partie à la fin du film.

Désolé, je n'avais pas le choix, mon amie n'aurais pas comprit et vous aurait sauté dessus si je n'étais pas intervenu.

Laissant le corps inerte de l'homme il rejoignis Ayame qui l'attendait impatiemment.

Ne t'inquiètes pas, je lui ai juré que tu ne ferais plus de bruit jusqu'à la fin du films, j'espère que j'ai eu raison de te faire confiance?

Évidement, c'était un odieux mensonge, mais Taïko savait que le noir cacherais sa culpabilité.


[oui je sais, je sais, c'est moche mais c'est comme ca!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Tsushihiro
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 24
Passion : Écriture
Cours préféré : Littérature
Côté coeur : Pas de tes affaires ^^
Date d'inscription : 26/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Métamorphose complète et partielle
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Jeu 15 Juil - 2:06

Je me demandais alors si je devrais transformer mes yeux en yeux de tigre pour faire pour à ce fichu gardien lorsque Taiko s'interposa entre nous en se relevant légèrement de son banc, m'empêchant ainsi de voir celui qui me mettait en colère. J'arrête de grogner et je vois Taiko se diriger vers le gars qui nous aveuglait avec sa lampe de poche qu'il fixait sans pitié sur nous. En plus, avec mes yeux plus puissants que ceux des humains, cela me blessait encore plus. Taiko dit quelque chose au gardien du cinéma avec une voix extrêmement basse, mais j'entends tout parfaitement grace à mes oreilles avec des propriétés quasi-animales. Taiko lui dit qu'il allait lui donner une explication s'il venait en dehors de la salle avec lui. L'homme fronce les sourcils et a une expression d'incompréhension sur le visage, et je me rends alors compte que j'ai moi-même cette expression sur le visage. Pourquoi aller en dehors du cinéma?

Alors que je vois les 2 garçons disparaitre hors de la salle, je reste quelques secondes immobile, le regard fixé sur la porte par laquelle ils venaient de sortir. J'hésite quelques secondes, puis un énorme sourire apparait finalement sur mon visage. Comment je pourrais bien résister à ma vraie nature? Je suis décidemment bien trop curieuse! Tel un félin, je me jette au sol et avance rapidemment au bout de la ranger sans me faire remarquer par qui que ce soit, et ce en seulement 3 secondes. Je me lève alors et me plaque au mur. J'avance jusqu'en haut de la salle dans la noirceur complète sans faire de bruit, mais toutes ses précautions n'étaient pas nécessaires, puisque le bruit du film couvrait sans mal tout mles autres bruits dans la salle. Alors que j'arrive en haut, devant la porte, ce qui m'a prit en tout 9 secondes pile, la porte s'ouvre et je passe à un cheveu de rentrer en collision avec celui que je considérais comme mon meilleur ami.

-Ne t'inquiètes pas, je lui ai juré que tu ne ferais plus de bruit jusqu'à la fin du films, j'espère que j'ai eu raison de te faire confiance?

Je fronce les sourcils. Avec mon ouïe sur-développée, j'avais perçu la légère vibration que comportait sa voix, ce qui était inhabituel, à moins qu'il soit nerveux ou qu'il me cache quelque chose. Puis, avec mes yeux presqu'animal, je vois son visage rongé par la culpabilité comme s'il avait du soleil dans la salle. Pff... s'il pensait pouvoir me berner avec la noirceur, c'est foutu!

-Tu me cache quelque chose...

Je vois la surprise sur son visage, ce qui me confirme que mon affirmation était vraie. Je souris et m'explique.

-En ce moment je vois ton visage comme si la pièce était éclairée, et mon ouïe perçoit chaque changement dans ta voix même si je suis à 2 mètres de toi.

Je vois que Taiko commence à faire le lien avec le fait que je fait de la métamorphose, et que je commence à avoir des particulités animales sur mon corps humain, bien que je ne suis pas en métamorphose. Mes pensées reviennent soudain sur ce qu'il me cachait. De nature curieuse, je mourrais d'envie de savoir ce que c'était, mais je savais que si Taiko me l'avait caché, c'était pour une bonne raison. J'inspire donc un grand coup, et prend la main à mon ami pour l'inciter à me suivre, je retourne m'asseoir et lui lahce aussitot la main pour pas qu'il y voit d'autre chose, ce qui m'étonnerait bien de toute façon. Je recommence à écouter le film, lorsque on entend des exclamations de surprise au dehors et une personne qui appelle à l'aide. Apparament, je n'était pas la seule à l'avoir entendu puisque plusieus personnes se retournent comme moi. Je pose mon regard sur mon ami et y voit une étincelle de panique dans ses yeux. Je soupire.

-Bon, qu'est-ce que tu as encore fait??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïko
Elève de 3eme année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 31
Passion : Manga, electroniques, cuisine...
Côté coeur : mmh toujours personnes
Date d'inscription : 02/12/2009

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 15
Pouvoir: Maîtrise le stockage et l'absorption sous toute leurs formes...
Autres..:

MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   Jeu 12 Aoû - 0:23

[bon d'avance dsl, j'avais fait une belle réponse, mais ca ne l'a pas enregistré comme il faut et du coup j'ai tout perdu :( Du coup, ca m'a intentiné démotivé pour la rep^^ ]

* Ah...* Pensa alors TAiko.

Sa capacité à se transformer en animaux a finit par lui donner les attributs et caractéristique de certains animaux? Toujours est-il que l'étudiant s'était soudain sentit comme "mis à nue" par la vision nocturne de son amie. Il décida simplement de ne pas répondre à son amie prétextant vouloir la fin du film et de lui en parler à la projection.
Une atmosphère pesante de 5 minutes s'installa parmi le groupe d'amis. Taiko ne faisait plus vraiment attention au volcan qui rentré en super éruption. Son estomac le tordait, sans aucun doute culpabilisait-il de ses actions et mensonges...
Quelque chose d'autre l'intriguait. cela semblait provenir de l'extérieur de la salle. L'étudiant à la tignasse rouge savait que cela ne pouvait provenir de gardien à qui il avait subtilisé temporairement son énergie. Il en aurait était avertit si quelqu'un ait pénétré près du corps. Il avait en effet posé une sorte de détecteur se qui relâcherait si quelqu'un venait par marcher sur l'empreinte d'énergie qu'il avait laissé. L'idée liui était venu comme ca, dans le feu de l'action. Sans être certain de son efficacité, il était pourtant sûr que le bruit ne venait pas du gardien. Mais de qui alors?
La réponse ne se fit pas prier plus longtemps. Les lumières à allumage progressifs s'allumèrent instantanément éblouissant les personnes présente dans la salle, le film se stoppa et des personnes cagoulées entrèrent avec fracas dans la salle de projection en dissuadant d'une rafale de mitraillette au plafond les personnes qui tentaient de courir vers la sortie de secours.
Taiko eu soudain peur. Pas pour lui-même, non pour sa récente amie Ayame. Il l'a sentie s'énerver. Il se demandait si elle aurait eu l'idée saugrenu de partir neutraliser les braqueurs.

Quoi que tu fasses Aya-chan, Ne le fait pas. tenta t-il de lui dire pour essayer de la raisonner.

SILENCE LA BAS! J'AI DIS PAS UN BRUIT ET PAS UN GESTE!!!!!!!!!! fis la voix d'un homme d'une importante carrure.

L'étudiant savait que lui ne risquait pas de se retrouver criblé de balles car son pouvoir d'absorption pouvait faire des merveilles mais ses yeux ne s'étant pas encore adaptées à 'illumination forcé, il ne pouvait voir tout les agents présent. Pour ce qui était d'Ayame, il savait qu'elle n'aurait aucun mal à se jeter sur plusieurs, mais elle n'était pas comme lui insencible aux balles qui paraissaient de gros calibres vue les armes qu'ils possédaient.

*Pourquoi viennent-il nous attaquer comme cela?*

Un homme armé approcha et monta sur l'estrade ayant surement quelque chose à nous dire.
Le jeune homme se demanda alors peut-être par paranoïa, si ses auguste personnes étaient venus ici exprès pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allons au cinoch...[Aya-chan et qui veut...]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Que Veut Hamas
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: La Ville :: Cinéma-
Sauter vers: