Académie Kitai

Une académie à l'apparence classique est fréquentée par de jeunes élèves aux pouvoirs spéciaux.. Et de sombres heures viennent en plus la perturber! Sauront ils y faire face?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kurara et Shane s'installent.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurara Hamasaki
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 22
Passion : Manga, Japon, Dessins, Danse, Sortie, Ordi
Cours préféré : Français
Côté coeur : Un amoooour
Date d'inscription : 09/06/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Création d'âme et influence surl les âmes (chant, ect...)
Autres..:

MessageSujet: Kurara et Shane s'installent.   Mar 6 Juil - 20:41

Kurara, après avoir salué Taïko, rentra dans la chambre. Elle semblait ne pas encore avoir servi, elle était intacte. Lorsque Kurara aperçut le lit près de la fenêtre recouvert d'une housse bleu marine. Elle se rua vers lui et s'assit dessus. Dans son élan Nikkie était tombé. Gisant au sol, il se releva avec difficulté en se frottant son dos qui le faisait souffrir. Après avoir tester le lit, Kurara trouvait qu'il faisait sombre. Elle courut vers la fenêtre pour ouvrir le rideau qui empêchait les rayons du soleil de pénétrer dans la pièce. La chambre était grande et faisait un peu vide. Elle contenait deux lits, deux placards, deux chaises. Elle était bien et Kurara savait pertinemment que la chambre semblerait moins vide une fois que les jeunes filles se seront bien installées. Nikkie avançait avec difficulté que lui imposait son corps mousseux. Il essayait de rejoindre la jeune Kurara qui ne cessait d'inspecter chaque recoin de la pièce ouvrant les placards et les tiroirs de la commode, examinant le miroir qui surplombait cette commode. La fatigue semblait avoir disparue remplacée par l'excitation. Puis comme si ses piles était à plat brusquement. Elle tomba sur le lit à la housse bleu.

« Shane-chan, je peux prendre ce lit ?

_Mais voyons Kurara, Shane-san a déjà était très gentille avec toi. Tu dois lui laisser choisir son lit. »

Kurara, tel une enfant offusqué jeta un regard de reproche à Nikkie, et lança un regard des plus attendrissant à Shane. Décidément Kurara n'avait pas encore beaucoup de maturité. Comme une gamine elle faisait les choses sans penser aux autres.

« Kurara ! T'es isuportable ! Shane-san tu as du courage de l'accepter ici. »

Kurara sans réfléchir sorti des clefs de sa poche.

« Vas-y. Punis cet insolent. »

Les clefs se levèrent et se ruèrent vers la peluche. Elle le grattait de partout provoquant un effet chatouille sur la peluche. La peluche se tordait dans tous les sens criant des « Arrêtes ! ». Mais Kurara l'ignorait, car elle savait que l'âme qu'elle avait placée, il y a un bon bout de temps, dans ces clefs se fatigue vite.

« Alors Shane-chan ? Tu veux bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Yukihiou
Elève de 5eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Passion : Le rp', le dessin
Cours préféré : Arts Plastiques
Côté coeur : Qu'importe l'apparence, c'est le coeur qui fait force... En quête, ces derniers temps, d'un coeur qui dans le sien, déchaînera la tempête...
Date d'inscription : 10/05/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Transformation complète ou partielle en panthère des neiges
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Mer 7 Juil - 2:45

Et bien, ma foi... Le service d'étage de l'académie était impressionnant. En quelques minutes, les lits et meubles superflus s'étaient tout bonnement volatilisés. Comme quoi, même si dans l'administration, les secrétaires n'avaient pas les nerfs solides, au moins ceux s'occupant des chambres des étudiants ne volaient pas leur salaire, on dirait... Bon, désormais, la chambre était bien plus vide, mais ce n'était pas vraiment un problème, au contraire. La panthère avait tendance à s'éparpiller et à aimer cela. Stupide certes, et alors ?

Son pressentiment se révéla juste, cependant; Kurara était excitée comme une puce et bondit partout pour observer la chambre sous toutes ses coutures possibles et imaginables. Puis, comme si on avait appuyé sur un interrupteur, la demoiselle Hamasaki s'écroula sur le lit à la housse couleur d'azur. Mauvaise pioche mam'zelle, ça, c'était le lit de la Panthère. Et aucun sourire, aussi attendrissant soit-il ne l'aurait fait changer d'avis. A juste raison, Nikkie protesta sur ce choix inopiné. Vraiment, Shane sentait qu'elle allait s'entendre, avec ce lapin en peluche...

C'est en pouffant qu'elle le ramassa délicatement pour le poser sur son épaule gauche, puis lança le trousseau de clés sur l'autre lit. Désolée ma petite Kurara, mais Shane a déjà fait son choix. Dommage, mais c'est ainsi. Les yakuzas sont capricieux, chiants et parfois de mauvaise foi. Et ils ont le droit de se le permettre. Un sourire doux naquit sur les lèvres de la panthère, qui haussa doucement les épaules pour ne pas ébranler le lapin et le faire tomber.

_ Gomenasaï Kurara-chan, mais vois-tu le sac, de l'autre côté du lit sur lequel tu viens de te laisser tomber ? C'est le mien. Donc ce lit me revient. Mais si tu y tiens tant à dormir, pourquoi ne pas dormir avec moi ? Il est un peu petit pour deux, par contre...

Un sourire malicieux se faisait jour sur le visage de la féline, révélant d'ailleurs ses crocs de fauve. Tant pis, c'était juste de la plaisanterie, y'avait pas de quoi en faire un plat... Et non, Shane ne draguait pas en cet instant précis. Bon, il est vrai que pour le fun, elle avait déjà aguiché une ou deux filles de son gang, mais cela restait du domaine de l'amusement. Shane était trop bien placée pour savoir que montrer ses véritables sentiments pouvait être fatal. Chaleureuse froideur ? Personne ne le sait, et sûrement, ne le saurait jamais...

[Désolée, c'est un peu court, mais sur le coup, j'avais pas des masses d'inspi. ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-foret.forumperso.com
Kurara Hamasaki
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 22
Passion : Manga, Japon, Dessins, Danse, Sortie, Ordi
Cours préféré : Français
Côté coeur : Un amoooour
Date d'inscription : 09/06/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Création d'âme et influence surl les âmes (chant, ect...)
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Mer 7 Juil - 22:31

Kurara était fort déçue. Elle baissa les yeux. L'idée de dormir avec Shane était tentante mais elle décida de la laisser dans un coin de sa tête de peur de paraître ridicule. Mais Kurara comme une enfant était assez lunatique, son caprice refusé pour de bon, elle se contenterait de l'autre lit.
Elle récupéra ses clefs et adressa un sourire mesquin, elle rangea les clefs. Et se posa sur l'autre lit.

« Tu veux que je place une âme agitée dans ton matelas Shane-chan ? Elle masse et se fatigue très vite donc elle masse un moment puis se tait dans la nuit … Ca te dit ?

_Shane-san, après avoir acceptée d'accueillir Kurara dans ta chambre, tu vas voir trainer ses âmes un peu partout. »

La jeune fille tira la langue à la peluche qui lui répondit par une grimace. Elle voyait que Nikkie avait sympatisé avec Shane. « Tant mieux »pensa-t-elle. Cela lui fera une autre amie que moi, c'était malsain qu'il ne parle qu'a moi. Ici, il n'aura pas à se cacher. Kurara déballai ses affaires, et elle voulait en savoir un peu plus sur sa colocataire... Elle soupira ne trouvant pas les mots. Nikkie l'avait rejoint et déballait ses affaires qui n'était rien d'autre qu'un coussin et des gâteaux. Le silence pesait et Kurara chercher ses mots. Lorsqu'elle tomba sur le châle que lui avait offert Sélénia auparavant. Elle cligna des yeux et le sentit. L'odeur de la bohémienne n'avait pas quitté se vêtement.

« Tu vois Shane, même si nous sommes des gens possédant des pouvoirs. Même si on survolé le nom de humain. On garde des sentiments et des attachements au chose. Au début, je sombrais dans une folie presque animal et instinctive quand j'ai réalisé que je possédais un pouvoir … Mais c'est grâce à des moments comme ceux que je passe avec toi que je me dis que nous sommes, malgré tout, humain … Sans le savoir ... »

Elle ferma les yeux et rangea le vêtement. Nikkie regardait la jeune fille avec un regard inquiet. Et il se déplaça jusqu'au placard pour être au près de Kurara.

« Enfet, Shane-chan … Qu'elle est ton pouvoir ? »

Cette question pouvait être indiscrète... Mais il était facile de remarquer que cette fille, Shane, possédait des pouvoirs. Elle avait quelque chose de différent dans son aura et physiquement aussi...

« Si tu ne veux pas me répondre ce n'est pas grave. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Yukihiou
Elève de 5eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Passion : Le rp', le dessin
Cours préféré : Arts Plastiques
Côté coeur : Qu'importe l'apparence, c'est le coeur qui fait force... En quête, ces derniers temps, d'un coeur qui dans le sien, déchaînera la tempête...
Date d'inscription : 10/05/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Transformation complète ou partielle en panthère des neiges
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Sam 10 Juil - 21:15

Dans la vie, on est loin de pouvoir tout avoir. La yakuza déchue était parmi les mieux placés pour le savoir. On a rien sans rien. C'est l'une des lois de la vie : pour obtenir quelque chose, on doit en donner une de même valeur. Pourtant la vie elle même contourne ce règle, bien souvent. Cela aussi, la yakuza ne le savait que trop bien. Mais dans ce cas, pourrait-on éviter de sacrifier quelque chose pour en avoir une autre ? Dilemne, et dire que ce n'était que la vérité... Elle avait dû "sacrifier" la vie de son père pour "obtenir" son pouvoir. Le sacrifice était bien trop important, et Shane n'avait rien gagné qui puisse valoir la vie de son paternel.

En pensant cela, une ombre fugitive passa sur son visage puis son sourire de félin, tout en arrogance, refit surface. La déception se lisait parfaitement sur le visage de sa colocataire, mais la panthère voyait bien qu'au fond de ses yeux bleus, l'idée de dormir dans le même lit que la fauve la tentait assez. Et bien et bien... Cette colocation allait être intéressante, et pas qu'un peu. Sans se gêner, Shane se laissa tomber sur son propre lit en ronronnant doucement. Elle ferma les yeux, mais du bien vite les rouvrir pour regarder Kurara. Avoir un matelas masseur était une perspective tentante cependant la fauve l'aurait décliné. Elle n'en eu pas le temps, le lapin de chiffon prenant la peine de l'avertir contre les nombreuses âmes qui pourraient venir l'encombrer.

La demoiselle panthère se redressa et s'assis en tailleur sur son matelas, face à la créatrice d'âme et sa peluche borgne. Sans un mot, elle les regarda se disputer un instant, puis son oeil de dessinatrice fit son office pendant que Kurara déballait ses affaires. Un châle parmi ses effets personnels portait une odeur vraiment particulière, et à en juger par le soin que lui apportait la jeune fille, il avait dû appartenir à quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup. Mère ? Tante ? Ses motifs faisaient penser à ceux des gens des voyages qu'elle croisait de temps à autres dans les bas-fonds de Londres. Peut être était-ce vraiment cela, qui sait ? Shane porta la main à la croix d'argent et de topaze bleu qui ornait son cou. Ce bijou, elle l'avait récupéré sur le corps encore tiède de son père, juste après sa mort... Elle la porta à ses lèvres pour l'embrasser, les yeux perdus dans ses souvenirs...

Une voix brisa ce silence devenu pesant. Attentive, la féline écouta sa comparse sans rien ajouter. Sa aussi, elle le savait. Mais parfois, il est bon de l'entendre dire de la bouche d'une autre personne. Avant d'être des personnes possédant des pouvoirs, nous sommes "humains". Et c'est cette humanité qui nous permet de ne pas sombrer dans la folie. Comme la folie du meurtre. Son éternel sourire se crispa un instant, avant de redevenir tout ce qu'il y avait de plus amical. Une question tomba. Un soupir félin roula dans la gorge de la panthère. Si la plupart des étudiants ici paraissait dissimuler un minimum leurs pouvoirs pour paraître plus humains, la demoiselle fauve s'en fichait comme de son premier soutien-gorge. Mais pour une fois, la personne qu'elle avait en face d'elle n'avait pas assimilé son aura à son charisme naturel de meneur. A observation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. En effet, la panthère était surprise.

_ Mon pouvoir ? Bah pour ça, je dois me mettre un peu à l'aise... On est entre filles, donc ce ne sera pas un problème.

Au temps pour la pudeur, notre féline internationale n'a pas froid aux yeux. Le premier qui dit que c'est normal pour une fauve des glaces peut prendre immédiatement la porte. x) Elle ôta délicatement son manteau blanc, au dos duquel figurait l'idéogramme signifiant "la panthère des neiges", yukihiou en japonais. Presque immédiatement suivi son t-shirt et son jean. Le tout atterrit gracieusement sur son lit, puis, dans une pirouette gracieuse, le corps de la jeune femme fit place à une panthère des neiges au pelage immaculé et aux yeux saphirs étincelants. D'un mouvement, elle envoya valser les sous vêtements en lambeaux à côté de son sac, mais maintenant, elle était habituée. Le fauve s'ébroua un peu, fit quelques pas, puis se gratta la nuque, dans un geste très "shanien".

_ Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas transformée... A chaque fois, je dois faire attention à mes fringues, ce n'est pas très pratique, mais bon, on s'y fait plus vite qu'on ne le croit. C'est ça, mon pouvoir. La transformation entière ou partielle en panthère.

Avec un bond gracieux, la panthère vint se poser à côté de Nikkie, un large sourire malicieux aux babines et ses yeux saphirs pétillant d'amusement. C'est plus que connu, plus les chats sont "gros", plus ils aiment faire mumuse avec leur environnement. Et le lapin de chiffon semblait tout désigné pour servir de jouet. Pourtant, Shane se retint de le mordiller à pleins crocs et frotta doucement sa tête poilue contre lui. Un ronronnement de chaton roula dans sa gorge, et résonna dans toute la chambre. Chasser le naturel qu'il revient au galop... Shane rougit, sous son pelage blanc comme neige.

_ Malheureusement, il arrive parfois que je n'arrive pas tout à fait à dissimuler ma vraie nature. Chat, tigre ou panthère, la seule chose qui change au final, c'est la taille. Je me faisais souvent chambrer par mes amies qui me surnommaient "Chaton", au lycée où j'allais avant. Mais elles ne sont plus là pour en parler.

Un sourire amer s'afficha sur ses traits félins, avant de disparaître pour redevenir ce perpétuel sourire chaleureux et amical qui ne pouvait appartenir qu'à elle seule, qu'elle soit sous forme humaine ou féline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-foret.forumperso.com
Kurara Hamasaki
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 22
Passion : Manga, Japon, Dessins, Danse, Sortie, Ordi
Cours préféré : Français
Côté coeur : Un amoooour
Date d'inscription : 09/06/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Création d'âme et influence surl les âmes (chant, ect...)
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Lun 12 Juil - 12:32

Kurara eut des rougeurs lorsque ça colocataire se déshabilla. Ses vêtements tombèrent sur le lit et elle se transforma en un énorme chat blanc. D'un blanc neige. De magnifique yeux bleus ressortaient de sa fourrure. Kurara restait bouche bais. Son pouvoir n'était rien comparait au sien.

« Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas transformée... A chaque fois, je dois faire attention à mes fringues, ce n'est pas très pratique, mais bon, on s'y fait plus vite qu'on ne le croit. C'est ça, mon pouvoir. La transformation entière ou partielle en panthère. »

Partielle ? Kurara imagina Shane avec des oreilles de tigre sur la tête, et un sourire se dessina sur son visage tandis qu'elle imaginait la scène. Lorsque la tigresse alla au près de Nikkie qui était littéralement apeuré, Kurara eut du mal à cacher son hilarité.

« Malheureusement, il arrive parfois que je n'arrive pas tout à fait à dissimuler ma vraie nature. Chat, tigre ou panthère, la seule chose qui change au final, c'est la taille. Je me faisais souvent chambrer par mes amies qui me surnommaient "Chaton", au lycée où j'allais avant. Mais elles ne sont plus là pour en parler. »

Plus là pour en parler … De l'effroi envahit la jeune fille et des images lui revinrent. Des images atroces pour la jeune fille qu'elle était. Une larme coula sur son visage, habituellement elle se serrait jeter sur Nikkie et enfouir son visage dans la peluche. Mais elle se retint, et essuya sa larme du revers de sa manche.

« Tu n'y est pour rien … Ne t'inquiètes pas. »

Elle poussa un rire forcé, frénétique et nerveux. Elle jeta un coup d'oeil à la peluche qui s'était blotti contre le poil doux de Shane. Il tourna la tête comme pour m'aider à ne pas me jeter sur lui et repris son jeu dans les poils de la tigresse. Kurara s'avança prudemment, tendis la la main et caressa la tigresse des neiges.

« C'est magnifique, dit-elle, je pense que je ne suis pas au de là de mes surprises ici. »

Elle rit plus naturellement. Elle pris sa valise et la poussa au dessous de son lit. Elle se tourna vers sa colocataire avec un sourire joueur aux lèvre. Elle claqua du doigt, geste inutile mais qui donnait de la prestance à la suite. Tous les objets qui se trouvaient dans sa poche se levèrent et sortir. La plupart volaient dans les airs. Clefs, Tickets, Porte-clef, Pinces à cheveux, Ruban, et d'autres tournoyèrent.

« Comme tu le vois, tous ces objets sont dotés d'une âme. L'âme que je leur ai offerte n'est pas assez développé pour avoir de l'indépendance. Alors faute de mieux elles m'obéissent et elle dorment aussi beaucoup. Certaines âmes sont dotés de haine, ou de frénésie, d'excitation ect … Ce qui leur donne une particularité. »

Elle adressa un clin d'oeil à la tigresse. Nikkie regarder Kurara d'un oeil noir.

« Kurara, n'oublis pas de préciser que moi je suis tellement développé que tu ne peux me commander. J'agis avec indépendance. »

Kurara frotta la tête de la peluche vexé. Et se tourna de nouveau vers Shane.


Dernière édition par Kurara Hamasaki le Ven 16 Juil - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Yukihiou
Elève de 5eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Passion : Le rp', le dessin
Cours préféré : Arts Plastiques
Côté coeur : Qu'importe l'apparence, c'est le coeur qui fait force... En quête, ces derniers temps, d'un coeur qui dans le sien, déchaînera la tempête...
Date d'inscription : 10/05/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Transformation complète ou partielle en panthère des neiges
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Jeu 15 Juil - 22:28

"Plus là pour en parler". C'est en effet difficile de s'exprimer, quand on a fini la gorge arraché ou avec les intestins qui prennent l'air. Shane avait massacré à griffes nues les propres membres de son clan, qui pour le traquenard s'étaient rassemblés au grand complet. Même la partie "anglophone" de son gang. La panthère revit en flash les images de ce jour où la neige s'était teintée d'écarlate, tant le sang l'avait souillé. Ses narines frémirent, se souvenant de l'odeur de la chair encore fumante à cause du choc thermique. Une larme traître coula de son œil, et elle ne chercha même pas à l'essuyer. Elle ne pensa même pas au fait qu'elle aurait pu mouiller Nikkie, quand même elle n'allait pas non plus faire une crise pour une simple larme... Sauf que la larme en question était chargée de tristesse.

La voix douce de Kurara la berça quelques instants. Elle y était pour tout, bien au contraire. Elle n'avait pas pu protéger son père. Elle avait été naïve au point de ne pas voir qui était vraiment ceux qui l'entouraient. Si seulement elle n'avait pas accepté ce contrat d'exécution... Une autre larme coula, mais cette fois, la panthère la fit disparaître d'un revers de patte. Il fallait laisser le passé au passé. Tout doucement, la féline préféra se concentrer sur les papouilles que lui faisaient la petite peluche et ronronna à voix basse pour l'amuser un peu. Le claquement de doigts de sa colocataire fit ses oreilles se plaquer en arrière, à l'affut, alors qu'elle n'avait même pas porté attention au fait que Kurara se soit approchée.

Elle sourit et ronronna de plus belle, tout chagrin disparu. Avec un sifflement d'admiration, elle observa les objets ordinaires virevolter autour de leur propriétaire. Son sourire s'élargit, dévoilant ses crocs acérés. Cette peluche avait vraiment du caractère, décidément ! Bah au moins, la panthère avait vu juste, concernant le pouvoir de la demoiselle Hamasaki, ce n'était pas plus mal. Elle baissa la tête en pouffant discrètement, puis une odeur étrangère lui parvint. Du coin de l'oeil, elle vit une forme noire s'approchait à grande vitesse de la fenêtre.

_ A TERRE !

Shane bondit sur Kurara pour la forcer à se coucher au sol. La grande baie vitrée fit un boucan du diable quand l'objet la brisa avant d'atterrir sur le sol dans un grand fracas de verre et de métal. Une rafale de vent glaciale s'engouffra dans la chambre, manquait d'arracher les rideaux. Crispée, la panthère attendit quelques instants que la tempête se calme avant de se redresser et de s'écarter de sa colocataire. Punaise, mais qu'est ce que c'était que ce truc de fou ? Personne ici ne savait qu'elle était une yakuza, hormis Taïko. Et ce n'était pas son ami qui aurait fait une chose pareille. Un ennemi de Kurara ? Impossible, cette demoiselle n'avait rien fait qui puisse déclencher une pareille attaque. Vraiment, cela n'avait pas de sens... Qui était capable d'une prouesse pareille ? Qui ?

La panthère s'approcha de la chose qui avait tout déclenché. De l'extérieur, cela semblait être un bâton courbe enroulé dans une sorte de vieille paillasse tressée à l'ancienne. La panthère frémit. Dangereux. Ce truc était dangereux. Mais l'appelait inexorablement. Prudente, la fauve s'approcha à pas feutrés, puis tâta l'objet du bout de la patte. Au moins, c'était bel et bien un objet, et non une chose vivante. Déjà un bon point. Une aura glaciale s'en échappait, ne manquant pas de la pétrifier au passage.

Sans bruit, la silhouette se l'adolescente se fit mi-humaine mi animale. Son corps svelte était recouvert de son pelage de panthère. Redressée sur ses deux pattes arrières, la femme fauve empoigna l'arme et défit le cordon qui maintenait la paillasse. Ses mains griffues caressèrent le manche d'un katana, avant de l'empoigner et de le dégainer prudemment. Le bruit métallique écorcha ses oreilles sensibles, tandis que son instinct lui hurlait de le balancer à l'autre bout de la chambre. Quelque chose "vivait" à l'intérieur. Une âme, peut être ?

Prudente la panthère se releva et fit jouer la lumière sur la lame, puis regarda le propre reflet de son regard, en regardant le katana. Le reflet de ses iris était d'un rouge sanglant. En feulant sauvagement, elle rengaina l'arme avant de la jeter sur son lit et de tomber à genoux, la tête entre les pa... Euh nan, les mains. Sous l'émotion, elle avait repris forme humaine. Son crâne la faisait souffrir, comme si quelqu'un lui avait asséné des coups de marteau.

_ Ce truc... Rhaaa p*****, ça fait mal... Ce sabre est hanté... Je sais pas si c'est une âme, mais y'a quelque chose de dangereux qui "vit" dans ce katana... Et il porte l'odeur de mon père... Mon putain de yakuza de père mort de ma main...

Une larme de rage et de peur coula sur sa joue. Et oui, pour la première fois depuis plusieurs années, Shane Yukihiou, la "Snow Panther", avait peur. Elle avait une migraine horrble, qui la fit se recroqueviller pour reprendre sa forme animale. Lentement, elle battit en retraite vers le mur, loin du katana qui l'avait mis dans cet état. Dangereux. Ce truc était très dangereux pour elle. Et pour les autres. Mais il lui promettait tant de puissance en retour... Fiévreuse, elle secoua la tête, les oreilles plaquées en arrière et le regard vitreux.

_ Merde... J'ai mal... Qu'est ce que ... ?

Une odeur de fer rouillé flottait désagréablement dans l'air. Une odeur qu'elle ne connaissait que trop bien. Une odeur de sang. Le souffle court, Shane tourna la tête vers sa patte gauche. Le kanji de son nom de famille venait de s'y tatouer. Avec son propre sang, encore liquide et tiède. Une brûlure lancinante lui déchirait presque l'esprit. La panthère feula, tentant de stopper le flux presque bouillonant du liquide écarlate. Tremblante, la jeune femme meurtrie voulu se relever. En vain. Son corps de félin était tétanisé. Même ses babines ne bougeaient plus. Même son diaphragme s'était arrêté. Combien de temps survivrait son coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-foret.forumperso.com
Kurara Hamasaki
Elève de 4eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 22
Passion : Manga, Japon, Dessins, Danse, Sortie, Ordi
Cours préféré : Français
Côté coeur : Un amoooour
Date d'inscription : 09/06/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 16 ans
Pouvoir: Création d'âme et influence surl les âmes (chant, ect...)
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Ven 16 Juil - 11:08

Kurara était fière d'occuper Shane avec ses tours de passe-passe. Kurara se mit à rire d'un rire cristallin tel un carrillon. Tel un chant sortit du plus profond de la clarté.

Kurara aurait du faire plus attention. Les yeux de Nikkie devinrent rouge au contact de sa voix, tout les objets s'immobilisèrent et son arme ... l'arme que lui avait offerte Sélénia ... L'arme dans laquelle elle a placé sa haine, son meurtre, son désespoir, sa solitude et sa tristesse. Le katana contenant l'ombre de la vie de Kurara. Elle savait que dans chaque âme qu'elle créait, elle y placer un soupçon de son humeur ... Mais dans certaine âme créait avec minutie comme Nikkie, elle y place quelque chose de plus fort. En Nikkie sa croissance, en cette arme destructrice, ses horreurs. Lorsque Sélénia l'avait quittée, elle y a aussi placé tout son chagrin et son meurtre. Le chants ou la voix de Kurara a toujours eut des effets sur les âmes, humaines ou artificielles. Et ce rire les avait toutes fait réagir, même la puissance destructrice du katana.

Toutes les horreurs que dégageait cette arme, se dégagèrent dans la pièce. Shane bondit pour la plaquer au sol. Tout devenait chaos ... Chaos et destructions. Kurara pensa au bond moment qu'elle avait passé avec Shane. Et réussit à calmer un peu l'arme. Non ... Shane s'approchait de celle-ci. Kurara voulait que cette partie d'elle lui serve à se défendre ... Mais pas qu'elle soit découverte par une amie. Sinon ... Des larmes coulèrent sur les joues pâle de la jeune fille ... sinon ... Shane l'a rejettera comme tous l'avez fait avant son arrivée ici. Les yeux de Nikkie redevinrent noirs et la jeune Kurara se releva. Shane examinez l'objet. Kurara aurait voulu la tirer en arrière et l'éloigner de cette objet secret.

"Ce truc... Rhaaa p*****, ça fait mal... Ce sabre est hanté... Je sais pas si c'est une âme, mais y'a quelque chose de dangereux qui "vit" dans ce katana... Et il porte l'odeur de mon père... Mon putain de yakuza de père mort de ma main..."

Kurara s'éleva un peu du sol, et flotta à quelques centimètres de celui-ci. Les yeux azurs de la jeune fille furent animé par une clarté rouge. Nikkie s'éloigna au fond de la pièce, au même moment Shane l'imita.

"Merde... J'ai mal... Qu'est ce que ... ?

_La souffrance fait mal Shane."


Les rideaux se remirent à flotter légèrement, comme si une brise les y aidaient. La demoiselle Shane s'était recroquevillait.


"Au contact de la souffrance, la haine apparaît. Et la haine engendre la tristesse. Calme-toi je t'en pris ... Ne réveille pas se qui doit rester au fond d'un coeur ... Ne réveille pas la souffrance. Je te promet qu'elle ne mérite pas tant d'attention."

Kurara cessèrent ses paroles, qui avait pour but de calmer la féline. Kurara savait ce qu'elle ressentait. Elle le ressentait aussi ... Ces moments de souffrances, elle les avait vécus aussi. Pourtant elle s'en était débarrassé dans une arme destructrice. Elle les avait rendus utiles mais trop dangereux. Lorsqu'il s'agissait de pouvoir, Kurara prenait une poussé de maturité. Elle qui était si peureuse, si fragile, si enfantine. Lorsqu'elle activait ses pouvoirs, son visage devenait angélique, pur et mature. Son regard allumé par l'innocence, devenait indéfinissable et perçant. Elle n'avait pas de force physique, ni une nature effrayante et combative. Mais elle possédait quelque chose que elle même avait défini de création d'âmes et d'influence sur les âmes ... Mais peut être que ça allait plus loin ...

Pour calmer l'atmosphère et les âmes qui y étaient présentes, elle chanta. Un chant mélodieux et réparateur, un chant angélique qui inspirait la paix ... Un chant qui purifia ce lieux de la haine. Nikkie prit une mou détendu, et la haine se réfugia dans le katana. Le katana possédant toute la tristesse d'une vie anormale et toute l'horreur d'un meurtre commis par une innocente petite fille de dix ans.

Les pieds de Kurara retouchèrent le sol. Ses yeux reprirent leur innocence habituelle et ses cheveux cessèrent de flotter de manière occulte. Nikkie sauta dans ses bras et ne dit rien. Kurara tendit une main à Shane pour l'aider à se relever.

"Tu sais ... On a tous un secret ..."

La jeune fille avait peur que son amie s'en aille, qu'elle la rejette ... C'était une crainte qui envahit son regard. Allait-elle encore se faire rejeter ?... Faisait-elle si peur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Yukihiou
Elève de 5eme année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Passion : Le rp', le dessin
Cours préféré : Arts Plastiques
Côté coeur : Qu'importe l'apparence, c'est le coeur qui fait force... En quête, ces derniers temps, d'un coeur qui dans le sien, déchaînera la tempête...
Date d'inscription : 10/05/2010

*¤~Personnage~¤*
Age RPG: 17 ans
Pouvoir: Transformation complète ou partielle en panthère des neiges
Autres..:

MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   Mar 27 Juil - 17:44

La douleur engendre la peur, chez tous les humains. La douleurs est déchirante, pour tous les humains. Une douleur sans pareil déchirait le corps et l'esprit de la yakuza. Sur son bras s'était tatoué au sang le kanji de la panthère des neiges. Son corps refusait de lui obéir. Elle n'entendit même pas le chant calme et posé de son amie. Elle ne vit pas tout ce qu'elle fit. Ses yeux d'azurs s'étaient voilés. Elle ne voyait plus. Le seul sens qui lui restait, c'était son odorat surdéveloppé. Et elle aurait tout donné pour que ce soit lui qui disparaisse, en cet instant. L'effluve du sang. Une odeur reconnaissable entre toutes. Qui attisait ses plus profonds instincts de bête. Et enfermait au plus profond d'elle même son humanité. Elle s'effondra, inconsciente dans la mare de sang qui s'écoulait de son bras.

Oh joie, elle ne sentait plus la douleur. Mais quelque chose lui disait que cela n'allait pas tarder à empirer incessamment sous peu. Et elle avait vu juste. Elle se trouvait dans une pièce entièrement tapissée de blanc. Sa vue lui était revenue, mais elle soupçonnait son esprit de vouloir la mettre à l'épreuve. Qu'à cela ne tienne. Elle était prête. La silhouette ensanglantée de son père lui apparut. Son géniteur affichait un sourire carnassier. Le noir de ses pupilles recouvrait entièrement ses iris, et même le blanc de son œil. Ce n'était plus un humain. Il s'avança et leva les bras, pour montrer qu'il n'était pas armé. Il n'en avait pas besoin. La panthère savait qu'aucune arme ne lui serait utile pour la briser.

_ Ainsi, te voilà, Shane... Toi, mon imbécile de fille. Je ne pensais pas te revoir de sitôt. Serais-tu devenue faible au point de t'effondrer juste après ce genre de contact occulte ? J'en ai bien peur. Tu n'es plus rien. Tu as été brisée, comme une vulgaire petite chose. JE t'ai brisée comme une vulgaire petite chose. Tu n'es vraiment plus rien. Je suis ton père. Tu n'es plus ma fille. Que ton âme disparaisse.


Une douleur aussi sourde que froide lui transperça la poitrine. Lentement, Shane baissa les yeux. Le katana qu'elle avait balancé sur son lit lorsqu'elle était encore consciente s'était planté en elle, la transperçant de part en part. Mortelle. Glaciale. Silencieuse. Comme les yakuzas. Ce fut au tour de la panthère d'afficher un sourire mortellement figé. Elle empoigna le manche du sabre et l'enfonça d'avantage, jusqu'à la garde. Dans un craquement sinistre, la lame fit bouger une des vertèbres de la jeune femme. Son regard saphir perçant se planta dans leurs jumeaux. Shane avait hérité des yeux de son père.

_ Je suis une imbécile, d'accord. Je me suis effondrée, d'accord. J'ai été brisée, d'accord. Mais mon âme ne disparaîtra pas. Tu m'as peut être fait plier, mais je n'ai jamais cédé. Ceci est mon esprit. Ceci est mon corps. Je suis ma seule maîtresse. C'est toi qui n'es rien. Tu n'es plus. Je vis. Mon cœur bat. Je me bats, encore et toujours. Et ce n'est pas un katana qui m'arrêtera. Disparais.

Le sourire aux lèvres exsangues de son père s'élargit. La panthère serra le manche de l'arme jusqu'à ce que ses jointures blanchissent. Puis, d'un coup, elle arracha le katana et trancha le vide devant elle. Une déflagration de glace vint trancher littéralement le corps de l'homme en deux. De la glace ? C'était quoi encore que ce délire ? Un nouveau pouvoir ? Devait y'avoir un petit problème, là...

Ses yeux s'ouvrirent d'un bloc, juste au moment où Kurara déclarait que chacun ici possédait un secret. Dans un rugissement rauque, la panthère arracha son bras à la plaque de glace qui avait "poussé" par dessus sa blessure en forme de kanji. Le sang avait imbibé le sol. Son sang. Mais la glace avait tout stoppé. Pourquoi cette glace était elle là ? A sa connaissance, elle n'avait décelé aucune autre sorte de pouvoir en elle même, la yakuza... Quelques secondes s'étaient déroulées dans la réalité, là où quelques minutes s'étaient écoulées dans son esprit. Shane se redressa en prenant appui sur le mur, un sourire crispé et limite effrayant sur les lèvres. Dans son regard se tapissait la bête, attisée par l'odeur alléchante de son propre sang.

_ Tous ont un secret; c'est le cas de le dire... Tu as devant toi une panthère qui as tué plus d'une fois sans le moindre état d'âme. Tu as devant toi la yakuza la plus connue du monde souterrain du japon. Tu as devant toi la plus grande imbécile du japon qui a tué son père de sa propre main et qui a massacré sans remords tout son clan. Voilà qui je suis.

Un silence pesant passa. On eut dit que Kurara n'avait pas remarqué son hémorragie, ni la plaque de glace. Ou peut être que si. Mais la panthère s'en foutait. Elle voulait être franche avec sa colocataire, autant qu'elle sache qu'un monstre partageait sa chambre, ce serait plus simple ainsi. Un soupir roula dans sa gorge de félin, tandis qu'elle fermait les yeux, se laissant glisser une nouvelle fois le long du mur, vidée par l'épreuve psychique que son propre corps lui avait infligée.

_ La souffrance est nécessaire. Elle permet de ne rien oublier. L'oubli, c'est la mort de la où je viens. Je ne veux pas mourir. Donc je garde cette souffrance. Telle est la voie de la Yukihiou. Tu es libre de rester, sache simplement que tu partage ta chambre avec un monstre. Une meurtrière.

De la glace ornait toujours son bras. Perdue dans ses pensées, elle contemplait le kanji de glace sur son bras. La glace s'était teintée de rouge. Son hémorragie se poursuivait, brulante sous la couche glaciale. Sa colocataire l'avait-elle seulement remarqué ? Il semblerait que non. Tant pis, ce n'était pas comme si elle trempait dans la flaque de son propre sang... Bon d'accord, elle trempait actuellement dans sons propre sang répandu au sol, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-foret.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurara et Shane s'installent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurara et Shane s'installent.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shane ? C’est ta sœur, la fleur.
» Shane McColgan
» (m) shane west ? libre
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» Heartbreaker version girl [Finish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kitai :: Pavillon commun :: Les chambres :: 2ème étages :: Chambre F03-
Sauter vers: